dimanche 17 mars 2013

Qu’est-ce qu’un raisonnement circulaire?


Cet article est une traduction française personnelle de l’article « What is Circular Reasoning? », tiré du blogue de Matt Fradd.

Une erreur commune d’argumentation que vous allez probablement tous rencontrer est le raisonnement circulaire.

Le raisonnement circulaire (une forme de pétition de principe qui vient du latin « petitio principii ») est un sophisme de l'argumentation qui suppose comme prémisse ce que l’argument veut prouver.


Exemple: «Professeur, vous ne pouvez pas me donner un C, puisque je suis un étudiant qui a toujours des A!" Dans cet exemple, l'étudiant assume (Je suis un étudiant qui a toujours des A) ce qu'elle veut prouver (Vous ne pouvez pas me donner autre chose qu’un A).

Les chrétiens sont parfois coupables de cette erreur, en argumentant de la sorte:

Prémisse 1: La Bible est la parole de Dieu
Prémisse 2: La parole de Dieu ne peut pas mentir
Prémisse 3: La parole de Dieu dit que Dieu existe
Conclusion: Donc Dieu existe

Affirmer que la Bible est la parole de Dieu ne peut être vrai que si Dieu existe. Si Dieu n'existait pas, alors peu importe ce qu’est la Bible, elle ne pourrait pas être la Parole de Dieu.

Les athées peuvent également être coupables de cette erreur. Par exemple:

Prémisse 1: Les réalités naturelles sont tout ce qui existe
Prémisse 2: Si Dieu existe, il existe au-delà du monde naturel
Conclusion: Donc Dieu n'existe pas

Voici un court extrait d'un débat entre William Lane Craig et John Shook dans lequel Shook est pris dans un raisonnement circulaire (An anglais):



Quels sont quelques exemples de raisonnements circulaires que vous avez rencontrés?

2 commentaires:

  1. J'avais, il n'y a pas très longtemps, lu sur un blog adventiste (je ne suis plus sûr), que la doctrine Catholique était logique, mais n'était finalement basée que sur un raisonnement circulaire. Malheureusement, je n'ai pas gardé le lien dans mes favoris... J'avais voulu faire une réponse à l'article, mais finalement, je me suis résigné : maintenant, je vois qu'il aurait été utile de formuler cette réponse.

    RépondreEffacer
  2. Dans cet article sur les discussions entre catholiques et protestants, je montre un raisonnement qui nous permet de sortir d'un argumentation circulaire pour l'inspiration des Écritures : http://www.foicatholique.com/2011/03/catholique-et-protestant-discussion-sur.html

    RépondreEffacer