Ce blog a pour objet de faire connaître la foi catholique. Et pourtant, les contributeurs sont tous des laïcs. Comment se fait-il qu’on se soit donnés pour objectif d’enseigner la foi, alors que ce rôle revient normalement aux ministres ordonnés de l’Église?

Lundi dernier, les contributeurs de ce blog se sont réunis pour prendre un repas ensemble. À un moment dans la conversation, j’ai dit que mon épouse avait été catéchisée comme tous les autres Québécois et Québécoises catholiques de sa génération et pourtant elle ne savait pas avant de me connaître qu’elle avait l’obligation d’assister à la messe le dimanche, sous peine de péché mortel. Quelqu’un d’autre est venu dire qu’il n’avait jamais été informé que c’était un péché de coucher avec sa copine sans être mariés. Des choses pourtant élémentaires!

Parabole du riche et de Lazare (Lc 16, 19-31)


Ces derniers temps, j'ai travaillé à la construction d'un nouvel outil pour vous aider à mieux découvrir les conciles œcuméniques. Je trouve qu'étudier l'histoire des grands conciles est une excellente façon de s'approprier l'histoire de l'Église et ses enseignements. Le site est toujours en construction et plusieurs textes des conciles de Trente et de Vatican II sont manquants, mais vous pouvez tout de même commencer à découvrir cet outil à cette adresse : http://www.apologetique.net/Concile/Concile.aspx 

Comme à l'habitude, n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou suggestions
L'argent trompeur (Lc 16, 1-13)

Le phénomène des mèmes est présentement très populaire sur internet et sur les réseaux sociaux. Un mène signifie une idée qui peut être véhiculée par une image. Il y a des mèmes qui font la promotion de la foi et d'autres qui sont contre la foi. Dans cet article, je voudrais tenter d'apporter une réponse à un mème que j'ai reçu sur le réseau Facebook et qui véhiculait une position très caricaturale contre l'existence de Dieu.

Voici un excellent texte de Mgr Lépine sur la laïcité :

Les discussions concernant l’État laïque (séculier) et la religion sont importantes car elles 
concernent la démocratie et la dignité de toute personne. Dans une société il y a toujours deux 
écueils à éviter : la théocratie et le culte de l’État.

Paraboles de la brebis perdue, de la drachme perdue (et du fils perdu) : la joie du pardon

Le pape François a fait un appel universel pour une journée de jeûne ce samedi 7 septembre.  Ceci s'adresse à tous les catholiques et aussi aux personnes de bonne volonté d'autres religions.

L'intention du jeûne est pour la paix en Syrie. La guerre en Syrie préoccupe particulièrement notre Saint-Père.



La vraie sagesse, c'est de renoncer à tout pour le Christ (Lc 14, 25-33)