Ces mots compliqués

Je voudrais vous présenter les définitions de quelques mots qui sont utilisés par l'Église afin d'expliquer certains Mystères de Dieu. Nous sommes déjà familier avec des termes comme Trinité, mais certains mots peuvent sembler moins évident à comprendre.

Pour se rafraîchir la mémoire sur ce qu'est une substance et un accident, consultez le vocabulaire philosophique de base.
Consubstantiel

Ce terme fait parti de notre profession de foi (Nicée-Constantinople). Ce mot défini le Christ comme étant Dieu à part entière comme le Père, le terme s'applique aussi à l'Esprit-Saint, nous avons donc la Trinité. Le préfixe "con" peut se traduire par "ensemble, de pair", comme dans colocataire pas exemple, où chaque colocataire est locataire à 100% d'un loyer, sans empêcher l'autre d'être aussi locataire à 100%. 

La substance qui fait l'objet de la discussion est Dieu, donc le Père, le Fils et le Saint-Esprit étant consubstantiels, ils sont tous 100% Dieu, sans pour autant être l'autre personne. Note: le concept de colocataire sert seulement à définir le préfixe "con" et est une image incomplète de la consubstantialité puisqu'un locataire et le loyer ne sont pas un. On peut dire "Jésus est Dieu" mais pas "le locataire est le loyer".

Union Hypostatique

Ce terme sert à expliquer le fait que le Christ soit une seule personne ayant deux natures: humaine et divine. L'expression scelle le débat sur la personne du Christ, certains disaient que puisqu'il y avait une personne, il ne devait y avoir qu'une nature dans le Christ, d'autres disaient que puisqu'il y avait deux natures, il devait y avoir deux personnes dans le Christ. Le mystère est que bien qu'il y ait deux natures, il n'y a qu'une personne, cette union des natures est parfaite. Par exemple, la nature divine et la nature humaine ont chacune une volonté qui leur est propre, puisque l'union est parfaite, une de ses volontés n'impose jamais rien à l'autre, elles désirent toutes deux la même chose.
Signe de croix selon la tradition byzantine:  Trois personnes en un seul Dieu (pouce, index, majeur)
les deux natures du Christ parfaitement unies (annulaire, auriculaire).
Transsubstantiation

Ce terme est souvent connu mais pas toujours compris, il réfère au fait que le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ au moment de la consécration . Le préfixe "trans" dénote un changement ou un remplacement, transsubstantiation veut donc dire qu'il y a un changement de la substance du pain et du vin, mais pas de l'accident, en la substance du Christ. Le pain et le vin ne sont plus là, bien que nos sens nous montre le contraire.

J'espère que ces définitions vous aiderons dans votre cheminement de foi!

0 commentaire:

Publier un commentaire