4 découvertes archéologiques qui nous aident à comprendre les évangiles et à prouver leur historicité


roche-mur-mont-temple

1. Les pierres énormes formant la section occidentale du mur du mont du Temple

Dans la couche la plus profonde du Mur occidental, se trouve de très grosses pierres dont l’une aux dimensions impressionnantes. Elle mesure de 13.6 mètres de long, 3.3 mètres de hauteur, 4.5 m de profondeur et elle pèse plus de 550 tonnes. Pour vous donner une comparaison, la plus grosse pierre des pyramides d'Égypte ne pèse que 10 tonnes.

Nous comprenons donc pourquoi la présence de ces pierres énormes avait suscité la réaction d’un disciple qui s’était exclamé en sortant du Temple « Maître, regarde : quelles belles pierres ! quelles constructions ! » (Marc 13, 1). Jésus lui avait alors répondu : « Tu vois ces grandes constructions ? Il ne restera pas ici pierre sur pierre ; tout sera détruit. » (Marc 13, 2). Le Temple a effectivement été détruit quelques années plus tard en 70 par les romains.


marchads-temple-giotto

2. Le transfert du « marché de la viande » (hanuth) dans le Temple

Des éléments indiquent que les animaux destinés aux holocaustes (aux sacrifices dans le Temple) aient été transférés du mont des Oliviers à l’intérieur des enceintes du Temple, quelques mois avant l’an 30 par une décision du Grand-Prêtre qui en retirait des avantages financiers.

Si tel était le cas, alors on comprend facilement pourquoi Jésus décida de chasser ces « vendeurs » du Temple pendant son ministère qui était justement autour de cette même période (voir Jean 2, 5).


piscine-bethesda

3. La piscine de Bethesda (ou Bethzatha)

L’évangile de Jean décrit une piscine au chapitre 5 (Jean 5, 2) : « À Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents ».

Il n’est pas étonnant que Jésus y ait fait la rencontre d’un malade de longue date qui espérait être guéri en s’y baignant. Ces piscines étaient utilisées pour laver les moutons avant leur sacrifice au Temple. Cette méthode d'utilisation des piscines conférait à l'eau un certain halo de sainteté et plusieurs invalides vinrent se baigner dans les piscines dans l'espoir d'être guéris. C’est ce qui est arrivé pour celui qui a rencontré Jésus (voir Jean 5).


saint-sepulcre

4. Le lieu de la crucifixion de Jésus

On s’est longtemps demandé pourquoi le Saint-Sépulcre (le lieu où Jésus a été enseveli de sa mort à sa résurrection) était à l’intérieur des murs de la ville de Jérusalem, alors qu’on indique dans l’évangile qu’il était à l’extérieur des murs.

L’énigme a été résolue en découvrant un autre mur d’enceinte à l’est qui est plus ancien que celui construit par Hérode Agrippa, construit entre l’an 41 et 44, qui est lui plus à l’ouest. Ce qui signifie qu’au temps de la crucifixion de Jésus, le lieu d’ensevelissement de Jésus était vraiment à l’extérieur des murs de la ville. « Et lui-même, portant sa croix, sortit en direction du lieu dit Le Crâne (ou Calvaire), qui se dit en hébreu Golgotha. » (Jean 19, 17).

0 commentaire:

Publier un commentaire