La Vierge Marie a-t-elle eu des tentations?


Il y a quelques jours, un lecteur m’a posé la question suivante :

Hier, je suis tombé sur un livre dans lequel on disait que la Vierge Marie pourrait avoir eu des tentations. Je trouve cela un peu étrange, car l’Église enseigne que la Vierge Marie est Immaculée Conception et qu’elle n’avait pas souffert de concupiscence. Est-ce vraiment possible qu’elle ait alors pu être tentée?

La Vierge Marie est en effet Immaculée Conception, c’est-à-dire qu’elle a été conçue sans le péché originel, que nous avons tous depuis le péché d’Adam et Ève :

La bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel

Comme vous le dites, la Vierge Marie n’aurait pas non plus souffert de concupiscence, c.-à-d. d’un mouvement de l'appétit sensible contraire au fonctionnement de la raison humaine, comme l’explique le catéchisme de l’Église catholique au # 2515 :

Au sens étymologique, la " concupiscence " peut désigner toute forme véhémente de désir humain. La théologie chrétienne lui a donné le sens particulier du mouvement de l’appétit sensible qui contrarie l’oeuvre de la raison humaine. L’Apôtre S. Paul l’identifie à la révolte que la " chair " mène contre l’ "esprit ". Elle vient de la désobéissance du premier péché. Elle dérègle les facultés morales de l’homme et, sans être une faute en elle-même, incline ce dernier à commettre des péchés.

Cependant, l’Immaculée Conception et l’absence de concupiscence ne signifient pas qu’on soit alors absolument protégé de toutes tentations. Par exemple, Notre Seigneur Jésus-Christ, étant lui-même sans la souillure du péché originel et n’ayant lui aussi pas souffert de la concupiscence, a tout de même été tenté au désert par Satan (Mt 4, 1-11; Mc 1, 12-13; Lc 4, 1-13).

S'il était possible pour Dieu le Fils, qui était aussi sans péché et sans concupiscence, d'expérimenter des tentations, alors nous pouvons conclure qu'il était au moins dans le domaine du possible pour la Vierge Marie d’avoir expérimenté des tentations. Ce livre que vous avez trouvé me semble donc exact… à moins bien sûr qu’il irait jusqu’à insinuer par là que la Vierge Marie ait succombé à l’une de ses tentations… ce qui alors serait faux.

1 commentaire:

  1. Il est aussi faux de dire que la Vierge Marie aurait eu des tentations internes. Comme le Christ, il se peut qu'elle ait eu des tentations externes mais qui ne sont pas entrés dans son coeur. Elle n'a donc pas eu de combat intérieur dans son âme pour choisir entre le bien et le mal.

    On appelle la "délectation" cette attirance dans notre imagination que nous éprouvons à l'idée de faire un péché. Même si nous décidons de rejetter cette tentation en fin de compte, nous avons tout de même commis un petit péché (véniel). La Sainte Vierge n'a jamais été coupable de cela.

    RépondreSupprimer