La Bible est-elle plus violente que le Coran ?

Récemment, un informaticien américain, Tom Anderson, aurait démontré "scientifiquement" que la Bible est plus violente que le Coran, grâce à son logiciel OdinText.

Comment a-t-il procédé et que vaut son analyse ? Voici la réaction du  philosophe Alexis Masson 

1 commentaire:

  1. Le thème du meurtre revient souvent au pentateuque parce que c'est un livre légal qui montre de multiples clauses juridiques sur des réalités de la violence, mais ce n'est pas qu'il en fasse la promotion. De plus, l'ancien testament est plus volumineux que le coran et il contient beaucoup plus de récits et donc, comme il parle de l'homme, il finit par parler souvent de la violence. Également, le thème de la colère et du châtiment de dieu, omniprésent chez les prophètes (lis livres les plus volumineux), ne promeut pas la violence des hommes mais veut au contraire la faire cesser. sachons aussi que dieu n'y veut pas exercer ses menaces mais les utilise pour favoriser la conversion. Enfin, le nouveau testament est clair sur la violence, il faut aimer nos ennemis et le combat n'est pad contre les créatures de chair mais contre les démons. Or, comme le nouveau testament est la clef de lecture de l'ancien, selon le mot même de Jésus, toutes les violences de l'ancien n'en sont que d'autant d'invitation au combat de l'amour par l'amour seul. Enfin, les musulmans ont tiré l'épée alors que Jésus a interdit aux siens de le faire. C'est ridicule qu'une mesure des occurrences puisse remplacer la lecture des phrases: je peux dénoncer le mot guerre mille fois et un autre petit la vanter en ne la nommant que peu de fois.

    RépondreSupprimer