La liberté religieuse c’est : ….

source: www.la-croix.com

Un séminaire sur la liberté religieuse, organisé par le Patriarcat œcuménique en collaboration avec le Conseil des Conférences épiscopales d’Europe a eu lieu Istanbul, en Turquie, le 17 et 18 mai 2013. Voici comment ils ont défini la liberté religieuse dans leur communiqué final :


1. Aussi bien l'Église catholique que les Églises orthodoxes considèrent la liberté religieuse comme étant un fondement précieux et une aspiration sacrée de leur doctrine sociale et de leur discipline canonique.

2. La liberté religieuse, y compris la liberté de culte, est conçue comme étant la liberté de toute personne de professer sa propre religion sans aucune obligation de la part de l'État, d'autres individus ou institutions. En ce sens, la liberté religieuse est également considérée comme étant celle des communautés religieuses et des autres organisations religieuses de pratiquer le culte public, l'instruction et l'activité caritative.

3. L’État et l’Église sont distincts, mais ne sont pas disjoints. Leur indépendance et autonomie réciproque, ainsi que la coopération entre l'État et l'Église, sont des principes fondamentaux qui régissent les rapports Église-État. L'État doit respecter la liberté religieuse de tous les croyants et de leurs communautés, alors qu'il se doit de promouvoir un ordre social basé sur la justice. Dans les contextes où une religion spécifique jouit d'une protection de la part de l'État, la liberté religieuse des minorités doit être garantie. L'État ne doit pas favoriser le prosélytisme en faveur d'un credo spécifique. Il a, par contre, l'obligation de protéger le bien commun et l'harmonie entre les citoyens de religion différente.

2 commentaires:

  1. Le graphique est très intéressant. Il est remarquable que les Chinois ne sont pas hostiles à la religion, c'est plutôt l'État chinois qui l'est. Cela explique la vigueur de l'Église clandestine en Chine.

    RépondreSupprimer
  2. Fait intéressant évoqué par le Saint Père: il y a davantage de martyrs chrétiens aujourd'hui que dans les premiers siècles de l'Eglise (http://goo.gl/5ujcr). Et devinez quel groupe est le plus persécuté au monde? Ce ne sont pas les homosexuels, pas les femmes, pas les musulmans, mais bien les chrétiens (http://goo.gl/HW9l2).

    RépondreSupprimer