Question d’un lecteur : La Bible est difficile à comprendre.


Un lecteur : Il m’est difficile de lire la Bible. Il y a plusieurs passages dans l’Ancien Testament qui me semble étrange et toutes ces histoires semblent avoir bien peu de liens entre elles. Pourquoi Dieu a-t-il fait un livre si compliqué s’il est si important pour notre vie?

Vous avez raison de dire que la Bible est un livre un peu compliqué. La Bible ne présente pas, à première vue, un contenu homogène pour plusieurs raisons. Premièrement, elle a été écrite par plusieurs auteurs, il y a de cela plusieurs années et elle présente des images ponctuelles de la spiritualité d’un peuple en constante progression. Deuxièmement, c’est en quelque sorte non pas un livre, mais une bibliothèque de livres dont les genres littéraires sont différents et qui ont été reconnus comme inspirés de Dieu au fil du temps par leur communauté religieuse. Troisièmement, elle a été écrite dans des langues qui ne sont pas accessibles à la majorité de nos contemporains et nous devons souvent nous en remettre à une traduction avec tout ce que cela comporte.

Les écrits anciens sont parfois difficiles à comprendre pour plusieurs raisons. Ils peuvent contenir des usages de mots où d’expressions qui n’existent plus dans une époque ultérieure. Ils peuvent aussi faire référence à des évènements, des façons de faire ou des réalités  qui ont été modifiés ou qui ont disparus à l’époque du lecteur. Cela transforme quelquefois l’interprétation de certains passages en véritable travail de détective.

Malgré toute cette diversité, il y a vraiment plusieurs fils conducteurs dans la Bible. Le thème de l’alliance en est un des plus importants. En suivant ce fil conducteur que sont les alliances de Dieu avec son peuple, on s’aperçoit que Dieu élargit son alliance pour aller vers toute l’humanité. Il a d’abord fait alliance avec le premier couple Adam et Ève, la famille de Noé, les descendants d’Abraham, Moïse et les Israélites, David et le royaume d’Israël et finalement Jésus avec son Église qui veut sauver toute l’humanité. L’inspiration divine de la Bible est aussi un élément important qui forme son unité. Malgré plusieurs auteurs humains, l’auteur divin, lui, est unique. La garantie de l’inspiration divine nous fait découvrir, à travers des récits apparemment disparates, le plan de salut que Dieu nous a préparé. Cette diversité ne doit donc pas vous décourager, mais vous servir d’exemple de la richesse que peut manifester l’inspiration divine.

1 commentaire:

  1. On reproche souvent aux curés d'antan d'avoir découragé leurs fidèles de lire la Bible en leur disant: "Vous n'y comprendrez rien". Ils n'avaient pas complètement tort. Si la Bible offre des trésors à quiconque prend la peine de lire, il reste qu'elle est parfois très difficile à comprendre. Je n'irais pas jusqu'à décourager quelqu'un de la lire, mais je suggérerais qu'on se concentre sur certains livres plus pertinents. Généralement, le chrétien tirera le plus de profit du Nouveau Testament et particulièrement des évangiles. Dans l'Ancien Testament, les Psaumes ont la place d'honneur. Il en vaut largement la peine de lire les autres livres, mais il faut y mettre de l'effort.

    Un autre problème est la raison pour laquelle certains gens lisent la Bible. Si on a lit pour tenter de comprendre le christianisme et pour se faire des croyances, on aura bien du mal à s'y retrouver. C'est pourquoi il existe tant de sectes qui ne croient pas la même chose. Là-dessus, on a l'Église pour interpréter la Bible. Notre motif pour lire la Bible devrait être de tirer du profit spirituel. On y apprend énormément de choses sur Dieu et sur la façon dont il agit avec les hommes. On apprend aussi comment vivre une vie pieuse et harmonieuse avec nos prochains. Il y a grand profit à lire la Bible, à condition qu'on n'usurpe pas la place de l'Église.

    RépondreSupprimer