Les 7 dons de l’Esprit-Saint

Voici un tableau des sept dons du Saint-Esprit qui est tiré du site www.la-croix.com.
Je vous invite à cliquer sur l’image pour voir l’image de plus près et lire l’article sur les dons de l’Esprit-Saint.

3 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai une anecdote de trouvaille concernant les dons du Saint Esprit. Je lisais dans Isaïe et j'ai tombé sur ce passage:

    "Il sortira un rejeton de la tige de Jessé, et une fleur naîtra de sa racine. Et l'Esprit du Seigneur reposera sur lui: l'Esprit de sagesse et d'intelligence, l'esprit de conseil et de force, l'esprit de science et de piété; et il sera rempli de l'esprit de la crainte du Seigneur." (Is 11.1)

    Imaginez ma surprise de voir là les sept dons du Saint Esprit tous ensemble dans un seul passage biblique. Je m'étais toujours imaginé que ces dons étaient un résumé fait par des théologiens.

    Heureusement aussi que je lisais une version traditionnelle de la Bible, sinon je n'aurais pas fait cette trouvaille. Les traductions modernes n'utilisent pas les termes catéchétiques auxquels nous sommes habitués et cela peut avoir un impact théologique. J'aime bien la Bible Fillion, qui est traduite sur la Vulgate, la seule version qui a été déclarée "authentique" par l'Église.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Mr Arseno,

    C’est une découverte bien intéressante que vous avez faite. J’aime bien moi aussi comparer les différentes versions de la Bible entre elles lorsque je lis un passage. Je ne suis pas encore arrivé à dire que je préfère une traduction en particulier, car je trouve des avantages différents dans chacune d’elle. La seule exception est « la nouvelle traduction » dont j’ai été très déçu. Récemment, j’ai été surpris par la nouvelle TOB qui, malgré ses concessions œcuméniques (comme l’ordre des livres et les noms de prophètes [lire Ésaïe]), a des notes et explications d’une grande qualité. La Bible de Jérusalem est toujours ce que j’appelle ma référence « du centre » car c’est une Bible qui a un certain équilibre. Cependant, je trouve que les Bibles traduites entièrement par la même personne comme Crampon, Fillion et plus récemment Osty, ont l’avantage d’avoir une constance dans le choix des termes tout au long de la Bible. Le désavantage avec ces dernières Bibles, comme la Bible Fillion que vous aimez, est que les notes qu’y s’y retrouve commencent à dater. Cependant, elles contiennent aussi des informations de grande valeur que, malheureusement, peu de biblistes oseraient publier aujourd’hui.

    Ne vous gêner pas de nous tenir au courant de vos découvertes futures.
    Miguel

    RépondreSupprimer
  3. La TOB est une drôle de bête, unique en son genre. Elle donne un accès privilégié aux textes originaux, mais je crois qu'on a exagéré sa valeur dans le passé, au nom d'un certain libéralisme qui approche la Bible de façon purement scientifique. Elle utilise un langage très recherché, il faut garder un dictionnaire à portée de main. Somme tout, cette Bible est utile surtout aux experts; les fidèles en trouveront peu de valeur pour la dévotion. La Bible de Jérusalem souffre des mêmes maux mais à moindre échelle. Je trouve qu'elle a un style "littéraire" qui se prête mal à la prière et à la catéchèse, ce qui en fait une mauvaise Bible familiale.

    À mon avis, les meilleurs choix pour une Bible tout-usage sont Crampon et Fillion dont le langage neutre, exact et accessible, ainsi que les principes de traduction fidèles à la Foi catholique, leur donne une vocation de Bible généraliste.

    RépondreSupprimer