Trinité et relation transitive

Alors que je discutait avec une personne au sujet de la Trinité, celle-ci m'a alors dit que la Trinité ne pouvait pas être vrai car ses principes contenaient une contradiction logique. La doctrine de la Trinité enseigne que le Père est Dieu, le Fils est Dieu et le Saint-Esprit est Dieu. Elle enseigne aussi que le Père n'est pas le Fils, le Fils n'est pas le Saint-Esprit et que le Saint-Esprit n'est pas le Père.

À première vue, il semble y avoir effectivement une contradiction, car en mathématique on est habitué à utiliser la règle de relation transitive suivante : Si a = b et b = c donc a = c. Dans le cas présent, comme m'expliquait mon interlocuteur, si le Père est Dieu et le Fils est Dieu alors logiquement le Père devrait également être le Fils.

Malgré les apparences, il n'y a pas de contradiction dans la doctrine de la Trinité, car il avait oublié une règle importante qui s'exprime ainsi : Deux termes identiques à un même troisième sont identiques entre eux si on les prends de manière absolu, mais si l'un de ces termes inclus une relation à l'autre et que l'autre inclus la relation réciproque, alors il se distingue par là tout en étant identique à un même troisième.

Il m'a alors dit que les chrétiens devaient avoir inventés cette règle de logique pour la faire fonctionner avec leur doctrine. Cet argument ne tient pas non plus la route car cette règle avait déjà été formulée dans des textes du philosophe Aristote qui a vécu plus de 300 avant Jésus-Christ et la doctrine de la Trinité.  Toute la doctrine de la Trinité est donc parfaitement logique. Le Père n'est père qu'en étant la substance divine en sa relation au Fils et que le Fils n'est fils qu'en étant la substance divine en sa relation au Père, et c'est de là ce qui les distingue réellement.

5 commentaires:

  1. Bonsoir Miguel,

    Dans quel ouvrage d'Aristote se trouve la règle ? J'aimerais, si possible, lire l'ouvrage, si j'ai du temps devant moi pour lire...

    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je n'ai pas la référence exacte d'Aristote sous la main. Cependant on peut aussi trouver cette citation dans le livre "Doctrine et Vie Chrétiennes" de Jean Daujat à la page 175 de cet aperçu du livre : http://books.google.ca/books?id=wXrmFPJhnu4C

    Si je la retrouve, je vous fais signe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci M. Morin,

      Faites moi donc signe si vous la retrouvez. Entre-temps, je jetterai un coup d'oeil au livre de Jean Daujat auquel vous me renvoyez. Dieu vous bénisse abondamment.

      Supprimer
  3. mais bien sûr !

    "Deux termes identiques à un même troisième sont identiques entre eux si on les prends de manière absolue, mais si l'un de ces termes inclus une relation à l'autre et que l'autre inclus la relation réciproque, alors il se distingue par là tout en étant identique à un même troisième"

    Ce que vous êtes en train de dire c'est que les termes sont strictement identiques et que leurs relations ne le sont pas. Vous affirmez donc que Dieu = Jésus = l'Esprit de manière stricte.
    (donc pourquoi portent-ils des noms différents ?! Et pourquoi sont-ils trois ? Et que Dieu ne serait-Il pas Un : que signifie religion MONO-théiste ?)

    Vous ne répondez pas non plus à un autre problème : où est la Mère ? Serait-ce l'Esprit ?!

    Que faut-il ne pas entendre comme sottises.


    C'est beaucoup plus subtile : il y a déjà une différence en "Dieu", "Le Père" et "Dieu le Père". Commencez par méditer sur cela.
    NB : pour vous aider un peu : AB, ou en lettre séparées "A. B." pèse 1 + 2 = 3 en langues sémitiques (araméen, hébreu et arabe) et signifie Père (et comme par hasard on appelle un Père un Abbé, c'est à dire A. B.)

    Que Dieu vous assiste.


    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, si vous comprenez bien l'énoncé que j'ai cité, vous constaterez qu'il n'est pas juste de dire que Le Père = Jésus = L’Esprit, mais il est juste de dire que Le Père = Dieu, Jésus = Dieu et l'Esprit = Dieu... ce qu'est précisément ce qu'enseigne le dogme de la Trinité. C'est à dire un Dieu unique, en 3 personnes qui sont consubstantielles.

    Pour Marie, elle ne fait pas partie de la Trinité. C’est une idée erronée que l'on retrouve parfois chez les musulmans, car le Coran semble indiquer que les personnes de la Trinité sont Le Père, la Mère et le Fils (sourate 5, 116), mais cela est faux et n'a jamais été enseigné par l'Église.

    L'Église enseigne bien que Marie est la mère de Dieu, mais dans le sens où elle est la mère de la personne de Jésus et non pas qu'elle est de la même substance que le Père, le Fils ou le Saint-Esprit.

    Que la grâce de Dieu soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer