Jésus est Dieu : Conclusion

Après la lectures de tous ces extraits qui démontrent que Jésus a affirmé être Dieu, je ne crois pas qu'on puisse sérieusement lire la Bible et se persuader du contraire. Bien sûr, il y a une différence entre affirmer être Dieu et le prouver. La preuve ultime des affirmations de Jésus est sa Résurrection. Par ce miracle, Dieu garantie tout ce que Jésus a fait et dit.

Plusieurs personnes sont prêt à donner à Jésus le titre de prophète, de grand penseur, de «bon gars». Je ne suis pas de cet avis, car il suffit de lire ses paroles pour se rendre compte de la radicalité de ses affirmations sur son identité. Soit Jésus est Dieu et ses Paroles sont vérités ou il n'est qu'un menteur et un blasphémateur. Le seul fait qui peut nous faire trancher entre les deux est la Résurrection. Certains tenteront de rester entre les deux positions et dire qu'il a parlé en métaphore ou qu'il a été mal compris. Vous verrez que la plupart d'entre ceux-là nient soit la crucifixion ou la résurrection.

«Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduire en esclavage par le vain leurre de la "philosophie", selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ. Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité, et vous vous trouvez en lui associés à sa plénitude, lui qui est la Tête de toute Principauté et de toute Puissance.» (Colossiens 2, 8-10)

Voilà qui conclu ma série d'article «Jésus est Dieu». Il y a beaucoup d'autres passages où on fait référence à la divinité de Jésus. Ne vous gêner pas pour en partager un via commentaire.

1 commentaire:

  1. Bonjour Miguel,

    Merci pour cette série d'articles et pour mettre ainsi la théologie à notre portée. En effet, les théologiens sont bien gentils mais ne donnent que dans leurs universités moyennant espèces sonnantes et trébuchantes. Merci pour ce site et les explications toujours claires. Je prie pour que votre contribution porte beaucoup de fruits qui plaisent au Seigneur.

    RépondreSupprimer