Partager sa Foi : Les Outils

Avant de pouvoir partager sa Foi, il faut d'abord l'avoir approfondi pour nous-même. On ne peut aimer ce que l'on ne connait pas. Plusieurs outils sont disponible pour nous aider à le faire. Je vais tenter d'énumérer les plus important dans cet article.

La Bible
La Bible est la Parole de Dieu. Un grand avantage est que le Nouveau Testament est reconnu par tous les chrétiens dans son intégralité. Ce qui nous donne une base commune pour discuter et œuvrer à l'unité. Vous pouvez consulter une bible en ligne au lien suivant :
http://bible.catholique.org/ 

Le Catéchisme
Le catéchisme de L'Église Catholique est, avec la Bible, un livre que tout catholique devrait avoir lu au moins une fois dans sa vie. Le nouveau catéchisme de Jean-Paul II peut se lire comme un livre et est remplis de passage biblique. Il est beaucoup plus facile à lire que le Catéchisme du concile de Trente qui est plutôt un recueil de questions et de réponses destiné à être appris par cœur. Vous pouvez consulter une version en ligne du texte au lien suivant :
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM 

Les documents du Magistère
Les documents du magistères sont les documents qui contiennent les écrits des papes (encyclique, bulles, etc) ainsi que les déclarations officielles des grand conciles.
Ce site pour la congrégation du clergé contient plusieurs ressources du Magistère :
http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/index3.htm 

Les Pères de l'Église
Les Pères de l'Église ont été très important pour transmettre la tradition divine des Apôtres jusqu'à nous. La découverte du témoignage de ces grands croyants a vraiment jouer un rôle important dans mes recherches. Je crois qu'on ne peut pas comprendre pleinement ce que nous entendons par Tradition Divine si on a pas lu les Pères de l'Église. Il faut cependant être prudent avec ces textes, plus spécialement ceux qui proviennent de personnes qui n'ont pas été canonisées, comme par exemple Tertullien qui est passé à l'hérésie montanisme vers la fin de sa vie. On a aussi Origène dont certaines de ces doctrines ont été condamnées après sa mort. On doit donc les lire non pas comme textes infaillibles mais comme témoignage d'une tradition qui a été transmise depuis les Apôtres dont on retrouve la trace dans leurs écrits.
Voici deux liens vers des sites sur les Pères de l'Église :
http://www.patristique.org/ 
http://peresdeleglise.free.fr/ 

Internet
Pour terminer, Internet est remplis de bon sites catholiques francophones. Je vais tenter de mentionner ceux que je consulte le plus, mais il y en a aussi bien d'autre et je ne peux les mentionner tous dans cet article :
Vivre pour la Vérité : http://v.i.v.free.fr/
Totus Tuus : http://totus-tuus.over-blog.com/
Cathobiblique : http://cathobiblique.wordpress.com/ 
Nouvelle Évangélisation : http://nouvl.evangelisation.free.fr/plan_ensemble.htm 
Jésus Marie : http://jesusmarie.free.fr/ 
Catholique.org : http://www.catholique.org/ 
Le site officiel du Vatican : http://www.vatican.va/phome_fr.htm 
Bibliothèque des éditions du Cerf : http://bibliotheque.editionsducerf.fr/ 

4 commentaires:

  1. Merci pour votre très intéressant travail d'apologétique.
    Parmi les Pères de l'Eglise, j'aimerais citer les plus anciens : Didachè, St Clément de Rome, St Ignace d'Antioche, Constitutions Apostoliques, ... Mais aussi St Justin Martyr, St Irénée de Lyon, St Cyprien de Carthage, l'Histoire Ecclésiastique d'Eusèbe de Césarée, ... très utiles pour les questions relatives à l'Eucharistie et à la Primauté de l'Evêque de Rome ou au lien Ecriture-Tradition.
    Avec le Catéchisme, il faudrait citer le Compendium beaucoup plus facile d'accès et le "Youcat" plus facile encore.
    Si la discussion arrive sur telle ou telle petite phrase du Pape, le meilleur outil à utiliser c'est le texte complet ou la video complète où se trouve cette "petite phrase" et en profiter pour conseiller la lecture de ses Encycliques ou, dans le cas de Benoît XVI, de livres comme "Lumières du Monde" ou les "Jésus de Nazareth".
    Parmi les outils à notre disposition, je pense qu'il est très utile de citer les témoignages personnels : celui de Tim Guénard, celui de Richard Borgman, ceux de Scott et Kimberly Hahnn, ceux de Joseph Fadelle ou d'Asia Bibi, etc ...
    Autres outils : les vérité historiques peu connues sur l'Eglise et qui tranchent avec les préjugés. Et pour cela, des ouvrages comme ceux de Jean Dumont, Jean Sévilla, Jacques Heers, Régine Pernoud, Vincent Badré, Jean-Christian Petitfils, David Dalin, ...

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ces indications
    Bonne année de la Foi

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous.
    Je précise encore d'autres ouvrages utiles comme outils d'évangélisation : "Les fondements du Christianisme" de CS Lewis, des oeuvres mystiques comme "La Douloureuse Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ" de la bienheureuse Anne-Catherine Emmerisch, des oeuvres théologiques combinant profondeur, simplicité et rigueur doctrinale comme "Credo" et, en général, les oeuvres d'Hans Urs von Balthazar (enfin celles qui sont le plus accessibles au grand public).
    Autres outils : les Saints du jour et les Textes du jours, voire même les Préfaces.
    Sinon, il y a "l'évangélisation silencieuse" façon Richard Borgman avec le "hug de la Miséricorde", peut-être accompagné d'une distribution de Bibles, Catéchismes et tracts indiquant l'adresse d'églises locales avec horraires de Messes, d'offices, de Confessions, de réunions et de permanences. Mais j'ai déjà constaté que, dans notre milieu européen assez froid, cette forme d'évangélisation ne semble pas forcément acculturable.
    Je compte personnellement très bientôt me lancer moi aussi dans l'apologétique sur Internet.
    Dieu vous bénisse !
    Thib'

    RépondreSupprimer
  4. Merci encore une fois de partager vos outils.
    Si vous le voulez bien, j'aimerais que vous me contactiez à cette adresse: miguelmorin@gmail.com

    RépondreSupprimer