Ces articles douteux : Marie, une idole est née

Avez-vous l’impression certains magazines ont une attitude de plus en plus antipathique envers la foi catholique? J’aime bien lire des magazines et en particulier ceux qui traitent des phénomènes religieux. Bien entendu, je ne m’attends pas à ce que tous les magazines défendent la foi catholique, mais je crois que j’ai le droit d’exiger une certaine qualité d’information, surtout si ce magazine se présente comme un magazine sérieux. Dans cet article, qui n’est que mon opinion personnelle, je voudrais vous présenter un exemple de ces articles douteux que l’on peut retrouver un peu partout.



Comme exemple, je vais parler d’un article intitulé « Marie, une idole est née », paru récemment dans le magazine « Science et Avenir » hors-série au numéro 173 de janvier/février 2013 aux pages 49 et 53. Je vais présenter quelques extraits de l’article et ensuite tenter d’apporter un éclairage sur les éléments qui y sont présentés. Je pourrais résumer l’article en disant que cet article présente le culte de la Vierge Marie comme étant la réappropriation des cultes de déesses païennes féminines par le christianisme, et plus particulièrement par l’Église catholique. Dans cet article, on y présente quelques arguments qui prétendent prouver ce fait. Examinons-en quelques-uns :

« Longtemps, son culte [de la Vierge Marie] reste limité à l’Orient : c’est là - précisément à Éphèse – qu’un concile lui attribue son premier statut officiel, en 431. Elle devient Mère de Dieu (Théotokos). L’Église aurait-elle cherché à « régulariser » un ensemble de pratiques païennes fondées sur une divinité féminine? »

La réponse à cette dernière question est non. L’enjeu du concile d’Éphèse ne concernait pas directement Marie. Son enjeu était principalement christologique, comme d’ailleurs tous les conciles précédents. La question de la Vierge Marie était secondaire, puisque le principal défi était de préciser l’articulation des deux natures de Jésus en relation avec sa personne et son union hypostatique. Le titre Marie « Mère de Dieu » est simplement une conséquence des précisions de ce concile et non l’élément essentiel du conflit. De dire alors que l’origine de ce concile était de régulariser un ensemble de pratiques païennes fondées sur une divinité féminine est faux, elle visait à régulariser une certaine vision de la personne du Christ d’où la condamnation du nestorianisme (hérésie niant l’unité des natures humaine et divine de Jésus) qui en a résulté. Examinons maintenant un autre extrait.

« L’idolâtrie se développe de plus belle, cette fois autour de l’image de Marie, au point qu’au 8e siècle, l’empereur byzantin Constantin V en vient à interdire toutes les représentations de la Vierge… ainsi qu’à son culte! »

Ici, je crois que l’article emploie une tactique qui frôle la malhonnêteté : il fait appel à votre ignorance de l’histoire! Ce que l’article ne vous dit pas, c’est que l’empereur Constantin V est un empereur lui-même iconoclaste, qui a régné pendant la crise iconoclaste : une idéologie qui visait à la destruction de toutes les images ou les sculptures religieuses. Ce que l’article ne vous dit pas non plus, c’est que cette crise iconoclasme a été reconnue comme étant une erreur, non seulement par l’Église, mais même aussi par les empereurs qui cesseront cette folie à partir de Constantin VI. Cette crise iconoclaste prit fin au deuxième concile de Nicée en 787. C’était donc une erreur reconnue comme telle par tout le christianisme.

Ensuite, l’article tente de démontrer, de multiples façons, que le « culte » de la Vierge Marie est issu des cultes de déesses païennes. Pour y arriver, l’auteur fait des liens entre diverses dates de fête religieuse en rapport avec la Vierge Marie. Par exemple, que la fête de l’Annonciation, le 25 mars, coïncide avec la fête de la déesse romaine Cybèle. Je ne suis pas en mesure de vérifier cette information, mais voici une explication beaucoup plus simple pour l’Annonciation : le 25 mars, c’est 9 mois avant la fête de la naissance de Jésus… De toute façon, si on voudrait exclure les jours de fête des tous les dieux grecs, romains ou égyptiens, il y aurait bien peu de journées libres pour les fêtes chrétiennes.

Bien que l’article tente par tous les moyens de vous faire croire que le culte de Marie est une réappropriation des cultes de déesses païennes, je voudrais vous présenter ce que les gens qui prennent au sérieux les données de l’histoire de la théologie chrétienne ont à dire à ce sujet. Pour ce faire, je vais vous citer le dictionnaire de théologie critique, qui n’est pas un livre de défense de la foi catholique, mais un ouvrage obéissant à des critères scientifiques rigoureux et qui n’a pas pour but de défendre les positions d’une confession chrétienne en particulier. Voici ce qu’il dit sur le développement du culte de la Vierge Marie :

« L’apparition assez tardive et lente de ces fêtes qui ont toutes un ancrage biblique ou doctrinal, exclut l’idée reçue d’une influence des cultes païens qui auraient donné naissance au culte de la Vierge dans le christianisme, même si, ça et là, le risque de diviniser Marie fut réel. Cela amena peu à peu à préciser en quel sens la Vierge est honorée comme mère de Dieu, et à distinguer le culte d’adoration dû au Christ de l’honneur qu’on rend aux créatures. » (Dictionnaire de théologie critique, Marie, p. 854)

Vous voyez comment cet article prétendument scientifique s’écroule devant la critique de véritables scientifiques. Ne vous laissez pas égarer par ce genre d’article dont les arguments ne sont souvent pas plus puissants que votre ignorance ou votre indifférence  religieuse.

35 commentaires:

  1. On se demande pourquoi dans une église(le puy en velay notamment)une telle horreur de vierge noire une espèce de poupée fétiche et en plus sur un autel devant lequel on se prosterne. La vierge toute dorée qui est sortie tout les 15 aout de la cathédrale de Marseille pour être trimballée dans les rue du Panier ça ne vaut pas mieux...C'est tout aussi idolâtre...Bien sûr que vous aller en trouver des explications pour justifier tout cela...Pauvre Marie elle qui a dit "mon âme se réjouit en Dieu mon sauveur parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante,car voici désormais,toutes les nations d'age en age me diront bienheureuse ...et que dire de lourdes ce n'est qu'un miroir aux alouettes...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Vous avez raison, j’ai des raisons de croire que ce que vous voyez n’est pas de l’idolâtrie, mais une vénération de la Vierge Marie. Cet honneur que l’on rend à la Vierge ne fait pas d’elle un Dieu ni l’égal de Jésus-Christ. Marie est une créature de Dieu tout comme vous et moi (mais sans le péché originel… si vous y croyez).
    Je comprends toutefois que tout cet honneur rendu à une personne puisse troubler ceux qui regardent ces évènements avec un regard extérieur à la foi catholique. C’est qu’on ne peut pas juger des activités mentales simplement par ce que l’on voit. Par exemple, si j’ai les yeux fermés et que je suis assis en silence, vous ne pouvez pas dire simplement en me regardant si je suis en prière ou si je suis simplement en train de rêvasser. Pourtant, vous êtes probablement d’accord pour dire que les deux actions sont très différentes. Je crois que c’est un peu la même chose lorsque nous honorons Marie et que nous lui demandons de prier avec nous et pour nous son fils Notre Seigneur Jésus-Christ. Cependant tout cela, s’il est bien compris, ne fait pas une idole de la Vierge Marie, ni ne la place sur un plan d’égalité avec Notre Seigneur. Je ne crois pas qu’aucun catholique bien instruit de sa foi ne ferait une telle chose. Tout ce que l’Église a enseigné sur Marie n’est là que pour donner un plus grand honneur à son Fils Jésus. Un exemple, même le titre de Marie « Reine du Ciel » ne vient qu’affirmer avec plus de force la Royauté de Jésus. Voici comment : http://www.foicatholique.com/2009/09/marie-reine-des-cieux.html

    Je me demande quelle est la chose qui vous dérange le plus dans ces manifestations du culte marial? Est-ce que c’est le fait que vous avez peur que tous ces gens ne comprennent pas la différence et sombre dans l’idolâtrie? Qu’on se prosterne devant une statue? Qu’on prie devant une statue? Je sais que probablement toutes ces choses vous agacent, mais j’aimerais savoir celle qui vous agace le plus.

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,

    Miguel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les choses qui me dérangent le plus quand on connaît bien les évangiles ce sont toutes ces stupidités qui ont été développées à l'égard de Marie...IL n'y a pas de reine du ciel (épître aux hébreux), vous parlez de Marie sans le péché originel, le seul qui est sans le péché originel est l'enfant que Marie porte en elle, ça nous est dit clairement St luc 1-35 "le Saint -Esprit" viendra sur toi le très-Haut te couvrira de son ombre c'est pourquoi "le Saint Enfant" qui naîtra de toi sera appelé fils de Dieu. Le monde va à Lourdes croyant aux apparitions de "la vierge Marie, mais ce n'est pas Marie qui est immaculée conception c'est l'enfant qu'elle a porté en elle..

      Supprimer
    2. Je relève cette affirmation de votre part : **...vous parlez de Marie sans le péché originel, le seul qui est sans le péché originel est l'enfant que Marie porte en elle, ça nous est dit clairement St luc 1-35 "le Saint -Esprit" viendra sur toi le très-Haut te couvrira de son ombre c'est pourquoi "le Saint Enfant" qui naîtra de toi sera appelé fils de **

      Toutefois, je ne puis m'empêcher de me poser quelques questions inhérentes à votre affirmation.

      1) Le Saint-Esprit, qui couvrira-t-il ?
      2) L'Enfant de Marie est vraiment SAINT comme vous dites ? n'est-ce pas ? Mais, dites-moi, la Lumière et les ténèbres s'unissent-ils (II Corenthiens 6, 14)? Mais encore, le Fils qui va naître sera SAINT, mais la mère sera impure ? Ha bon ?!!!! (Job 14, 4)
      3) Outre la sainteté de l'Enfant, ce dernier est également béni ! Peut-on, logiquement déduire que, si l'Enfant est béni, la mère le sera aussi, par voie de conséquence ? Merci de répondre à cette question...

      A très bientôt.

      Supprimer
    3. Le Saint-Esprit couvrira Marie, le fait que Marie porte en elle le "Saint-Enfant" ne fait pas de Marie "Immcaculée Conception" le "Saint-Enfant" que Marie porte en elle est "Immaculée-Conception...rien ne peut plus être plus blanc plus pur plus Saint que le Dieu trois fois Saint qui s'est fait Homme...Marie n'est pas née du Saint-Esprit...Dieu sera toujours Un en trois Personnes...c'est ce que je crois...

      Supprimer
    4. De l'Immaculée Conception.

      Je voudrais d'abord écarter un problème sémantique. L'Immaculée Conception fait référence à la conception immaculée de Marie, c'est-à-dire qu'elle serait conçue exempte du péché originel. Or Marie ou Jésus ne peuvent pas être une «conception»: on conçoit une personne mais la personne n'est pas une conception, c'est une chair...

      On reconnait qu'elle a été conçue pure, puisqu'elle est pleinement capable de recevoir le don de Dieu et de concevoir le Christ dans son corps. Cela exige qu'elle ne porte pas en elle le péché originel, puisque par nature le péché originel est une incapacité de recevoir pleinement Dieu en son corps.

      Que le Seigneur nous bénisse et nous protège!

      Jean

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Je ne sais pas trop si vous avez lu mon article sur Marie Reine des Cieux, mais si vous le lisez, vous verrez que selon la logique des royautés d’Israël, si Jésus est Roi, alors Marie est Reine puisqu’elle est sa mère. Mais, cela n’est peut-être pas aussi important que Marie Immaculée Conception.

    Un verset biblique qui illustre le fait que la Vierge Marie soit sans péché est Luc 1,28 : « Il entra et lui dit: "Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi." ». Ici, le terme « comblée de grâce » (qui peut aussi être traduit par « pleine de grâce » ou « qui a été graciée » selon les traductions) est vraiment un titre qui n’a jamais été donné à aucune autre personne dans la Bible. Le mot grec de ce titre est « kecharitoménè ». Vous pouvez faire une recherche sur ce mot sur internet pour voir ce que vous trouverez. C’est un titre un peu comme si j’appelais une personne bonne au tennis « Mr Tennis ». Marie est donc saluée par l’ange comme étant « Madame remplie de grâce ». Vous pouvez lire cet article à ce sujet : http://christus-web.com/marie-comblee-de-grace/

    Ce qui est rempli de la grâce ne peut pas être aussi couvert de péché n’est-ce pas? Voici une des raisons pourquoi nous honorons la Vierge Marie. Qu’en pensez-vous?

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
  4. Oui Jésus est Immaculée Conception... ev St Jean "et la Parole a été faites chair et elle a habité parmis nous pleine de grâce et de vérité...et nous avons contemplé sa gloire une gloire comme la gloire du fils unique venu du Père"...personne pas même Marie, ne peut être comme le fils de Dieu...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Je ne crois pas qu’on puisse dire que Jésus est Immaculée Conception. Jésus n’a pas été conçu puisqu’il est éternel avec le Père. Nous disons que Jésus a été engendré par le Père et non pas créé ou conçu. Mais si vous voulez dire par là que Jésus est sans péché, je suis totalement d’accord avec vous, puisque Jésus est pleinement Dieu et pleinement homme et que Dieu ne peut pas pécher.
    Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut. (Jean 1, 1-3)

    Si cela peut vous rassurer un peu concernant Marie, nous croyons que l’Immaculé Conception de Marie a été possible non par ses propres mérites, mais par les seuls mérites du sacrifice de Notre Seigneur Jésus-Christ. Nous vénérons Marie aussi puisqu’elle est un exemple pour nous de soumission et de foi complète en Dieu. Marie n’est pas et ne sera jamais l’égale du Fils de Dieu. Jésus est infiniment plus grand que Marie, peu importe les titres et la vénération que l’Église catholique lui donne.

    J’aimerais savoir qu’est-ce que qui vous fait croire qu’il est impossible que Dieu ait accordé une telle grâce à une personne?

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous dites que "l'immaculée conception de Marie a été "rendue possible" par les seuls mérites du sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ" donc Marie ne peut être "immaculée-Conception" par anticipation. Marie ce qui est possible puisque elle est promise à un descendant du roi David, ne peut être que bénie entre toutes les femmes. Marie elle aussi a dû attendre que "tout soit accompli"...comme on dit il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué...pour moi la seule personne née sans péché originel par ce que née du Saint-Esprit donc
      immaculée-conception est Jésus le fils de Dieu ...


      Supprimer
  6. Bonjour,

    Qu’est-ce que vous pousse à dire que les mérites de Jésus-Christ n’ont pas pu être appliqués à Marie par anticipation? Le Seigneur de l’Univers pourrait créer tout ce qui existe à partir de rien, mais ne pourrait pas appliquer les mérites de Jésus à Marie? Pour Dieu, tous les temps son présent en même temps parce qu’il est hors du temps. Pour lui tout est présent. Je ne vois donc pas de problème à ce qu’il puisse faire une telle chose.`

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par anticipation ou pas Marie est comme nous comme elle le dit elle même elle aussi Marie a eu besoin de Dieu pour être sauvée...

      Supprimer
    2. Oui en effet! La formulation du dogme de l'immaculée conception fait mention du besoin que Marie a d'être sauvé comme tout le monde. Voici la formulation officielle du dogme:

      "Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu'elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles.

      Supprimer
  7. Jésus a dit a Marie " femme que me veux tu? mon heure n'est pas encore venu"...donc il a bien fallu attendre l'heure où Jésus a crié "tout est accompli"...j' ai bien lu les articles
    http://cristus-web.com/Marie-comblée de grâce...il y a aussi,
    très intéressant, yahoo questions réponses...
    il y a d'autres passages dans les évangiles les épîtres qui montrent que sur terre le temps est mesuré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      A. Du temps : « mon heure n'est pas encore venue »

      Lors des noces de Cana, Jésus, n'étant pas lié aux us et coutumes, déclare qu'il agira en temps opportun. Ce n'est pas une question de mesure du temps, mais de préparation du coeur humain. Malgré ce que dit Jésus, Marie a dit aux serviteurs de faire tout ce que Jésus allait leur demander, sachant que nous devons toujours être prêts à accueillir la bonté du Seigneur. Il a accompli les miracles de Cana, bien avant d'être sur la croix et que tout soit accompli...

      B. Du péché originel

      Marie est bien entendu un humain, mais elle croit indubitablement à la bonté du Seigneur, nous en avons la preuve depuis sa réponse à l'annonce de l'ange Gabriel. Jamais elle ne doute du Seigneur, selon la Bible.

      Par nature le péché originel est une difficulté à accepter le don et la bonté de Dieu dans sa chair (je vous réfère pour cette conception à l'enseignement sur la théologie du corps de Jean-Paul II), autrement dit que notre chair puisse être détournée de son but premier d'être un temple de Dieu et de son amour infini. Il me semble que, si Marie a accepté le Seigneur en son sein avec joie, ceci nous démontre que le péché originel n'était pas en elle.

      Merci,

      Jean

      Supprimer
    2. Merci Jean pour ces explications pertinentes

      Supprimer
    3. Pour Dieu ce n'est pas le péché originel qui barre la route, c'est le fait de croire en Dieu qui rend toutes choses possibles...Marie a cru
      "qu'il me soit fait selon ta parole" et l'ange la quitta...

      Supprimer
  8. Oui, tous les êtres de ce monde sont influencés par le temps, mais Dieu lui est hors du temps. Pour lui tout est présent : le passé, le présent et l’avenir. Pour lui, il n’y a donc pas de problème à appliquer des mérites futurs à des évènements qui sont passés. D’ailleurs pour vous sauver, il devra appliquer les mérites du sacrifice de Jésus sur vous qui vivez deux mille ans plus tard. Vous voyez que le temps est bel et bien une contrainte pour nous, mais pas pour Dieu.

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
  9. un merveilleux texte que nous aimons tous...
    Au sixième mois l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth,auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David nommé Joseph.Le nom de la vierge était Marie.L'ange entra chez elle,et dit je te salue toi à qui une grâce a été faite (ou toi qui est comblée de grâce),le Seigneur est avec toi.Troublée par cette parole,Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.L'ange lui dit ne crains pas Marie car tu as trouvé grâce devant Dieu.Et voici tu deviendras enceinte et tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père.Il régnera sur la maison de Jacob éternellement et son règne n'aura point de fin.Marie dit à l'ange: comment cela se fera t'il puisque je ne connaît point d'homme?.L'ange lui répondit:le Saint-Esprit viendra sur toi la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre c'est pourquoi le Saint-Enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.Voici Elizabeth ta parente,à conçu elle aussi un fils en sa vieillesse et celle qui était stérile est dans son sixième mois.Car rien n'est impossible à Dieu.Marie dit je suis la servante du Seigneur qu'il me soit fait selon ta parole...Dans ce même temps,Marie se leva,et s'en alla en hâte dans les montagnes.dans une ville de Juda.Marie entra dans la maison de Zacharie et salua Elizabeth.Dès qu'Elizabetz entendit la salutation de Marie,son enfant tressaillit en son sein et elle fut remplie du Saint-Esprit,elle s'écriat d'une voix très forte tu es bénie entre toutes les femmes,comment m'est t'il donné que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi? car voici aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille,l'enfant a tressailli d'allégresse dans mon sein.Heureuse celle qui a cru par ce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement...
    Et Marie dit:mon âm exalte le Seigneur et mon esprit se réjouit en Dieu mon sauveur par ce qu'il a jeté son regard sur la bassesse de sa servante car voici désormais toutes les générations me diront bienheureuse par ce que le tout puissant a fait pour moi de grandes choses son nom est Saint et sa miséricorde s'étend d'age en age sur ceux qui le craignent il a déployé la force de son bras il a dispersé ceux qui avaient dans le coeur des pensées orgueilleuses il a renversé les puissants de leur trônes et il a élevé les humbles il a rassasié de bien les affamés et il a renvoyé les riches à vide il a secouru Israël son serviteur et il s'est souvenu de sa miséricorde comme il l'avait dit à nos pères envers Abraham et sa postérité pour toujours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...et toi petit enfant(jean l'enfant d'Elisabeh),tu seras appelé prophète du Très-Haut,car tu marcheras devant la face du Seigneur (Jésus l'enfant de Marie)pour préparer ses voies afin de donner à son peuple d'Israël la connaissance du salut pour le pardon des péchés grâces aux entrailles de la misércorde de notre Dieu en vertue de laquelle le soleil levant nous a visité d'en haut pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et l'ombre de la mort,pour diriger nos pas dans le chemin de la paix...En ce temps là parut un édit de César Auguste,ordonnant un recensement sur toute la terre.Ce premier recencement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de la Syrie.Tous allaient se faire incrire,chacun dans sa ville...Joseph aussi monta de la Galilée,de la ville de Nazareth pour se rendre en Judée dans laville de Bethléhem par ce qu'il était lui même de la maison et de la famille de David (oui le grand roi David) afin de se faire inscrire avec Marie sa fiancée(son épouse)qui était enceinte.Pendant qu'ils étaient là le temps où Marie devait accoucher arriva et elle enfanta son fils premier né.ellel'emmaillota et le coucha dans une crèche il n'y avait pas de place pour eux dans l'hotellerie....Et Joseph prit chez lui Marie son épouse comme le lui avait bien expliqué l'ange Gabriel...Au regard de tout Israël Joseph etait l'époux de Marie et Marie était son épouse tous deux ont bien mené vie commune....

      Supprimer
  10. Il devient difficile de suivre les conversations puisque plusieurs réponses sont anonymes. Il serait bien de signer vos réponses pour qu’on puisse savoir quand on change d’interlocuteur (avec un nom fictif si vous voulez).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Miguel, ces plusieurs réponses sont de Francois ainsi que les deux extraits de l'évangile de St luc et le psaume 1O3

      Je vous prie de bien vouloir m'excuser

      François

      Supprimer
  11. Il n’y a pas de problème François. C’est que je me demandais s’il n’y avait pas plusieurs personnes qui commentaient en anonyme comme il y avait plusieurs commentaires et que peu était signé.

    Les textes que vous venez de citer sont porteurs de sens. Avant de les étudier à la lumière de la tradition des Pères de l’Église, je n’avais pas idée de toute la porte théologique qu’ils pouvaient avoir. Je prends un seul exemple avec l’enfant d’Élizabeth qui tressaillit dans le sein de sa mère : « Dès qu'Elizabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit en son sein et elle fut remplie du Saint-Esprit ». Saviez-vous que ce texte fait référence à la réaction qu’avait eue le roi David devant l’arche d’alliance dans 2 Samuel 6. Saint Luc laisse plusieurs indices de ce genre pour nous montrer que Marie est la Nouvelle Arche d’Alliance. Une des particularités de l’arche est qu’elle était faite de choses pures (comme l’or). Les Pères y ont vu l’Immaculé Conception de Marie. Puisque si l’Arche de l’Ancienne Alliance (qui n’était qu’une préfiguration de la Nouvelle Alliance) était pure, combien plus pure alors l’Arche de la Nouvelle Alliance devait être. Cette pureté dans la personne de Marie, c’est d’avoir été préservé de la souillure du péché originel.

    Vous pouvez consulter cet article pour plus de parallèles entre Marie et l’Arche d’Alliance : http://www.foicatholique.com/2009/11/la-typologie-marie-et-larche-dalliance.html

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Miguel j'ai bien vu et lu cet article "pour plus de parallèles entre Marie et l'arche" en effet c'est intéressant,
    et en cherchant un peu j'ai trouvé "FC l'arche d'alliance" il y a 9 titres égalements intéressants dont "le rocher d'Horeb" ...pour consulter :"FC l'arche d'alliance"...vous sondez les écritures ce sont elles qui rendent témoignage de moi (ev St Jean 5-39)...

    François

    RépondreSupprimer
  13. Une très belle analyse, Miguel, surtout la citation du Dictionnaire de théologie critique. Encore récemment, j'ai saisi l'importance du titre de théotokos en discutant avec un évangélique au sujet de l'Incarnation. Il disait que Marie était la mère uniquement du corps de Jésus et qu'elle ne pouvait pas proprement être appelée la mère de Dieu. Sur la foi de cette affirmation, je lui ai expliqué qu'il était nestorien. Il s'en fichait, car pour lui l'important était d'être "biblique". On voit que la doctrine de protestante de sola scriptura est capable de ressusciter d'anciennes hérésies qui auraient horrifié Luther et Calvin... mais je m'écarte du sujet. Merci de ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez bien raison Mr Arseno. Ce livre (le dictionnaire de théologie critique) fait partie de ces livres qui valent leur pesant d’or. Tout comme le livre « Encyclopédie : Jésus le Christ chez saint Thomas d'Aquin » qui traite aussi de christologie et que je recommande à tous ceux qui désirent étudier à fond la christologie. Je ne me sépare jamais de ces deux livres :)

      Pour répondre à votre nestorien, on pourrait aussi dire que les femmes donnent naissance à des personnes et non à des natures. Il y a deux natures en Jésus, mais une seule personne divine. On doit donc appeler Marie la mère de Dieu. De plus, votre nestorien, en disant que Marie n’a donné que le corps de Jésus, pourrait aussi nier que Jésus a aussi eu une âme humaine et penser que l’esprit de Dieu (le Verbe) a remplacé cette âme humaine, ce qui serait l’hérésie d’Apollinaire. Jésus avait quand même une âme humaine malgré le fait qu’il était une personne divine et qu’il incarnait le Verbe.
      Effectivement, plusieurs vieilles hérésies sont de retour… souvent sous de nouveaux noms ou un nouveau jargon. Je crois qu’on ne pourrait même pas en inventer une nouvelle puisque toutes les positions (même les plus éloignés de la vérité) ont déjà été défendues par quelque personnage à un moment donné.

      A+
      Miguel

      Supprimer
  14. L'église catholique est pourtant un très mauvais exemple à suivre.
    1/ Tu n'auras qu'un Dieu devant ma face.

    L'E-Catho en fait prier trois !(Dieu, Jésus, Marie).

    2/ Tu ne te feras point d'images taillées, de statues, ni aucune représentation quelconque des choses qui sont dans le ciel, sur la terre et dans les eaux plus bas que terre.

    Les églises en sont bourrées à l'extrême (y compris les vitraux, les peintures, les tableaux).

    3/ Et tu ne te prosternera pas devant elles ni ne les servira.

    L'E-catho fait se prosterner les fidèles devant la croix, la statue de Marie, et les personnalités de l'église (évêques, pape...).

    4/ Tu ne commettra pas d'adultère.

    Le fait d'adresser des prières et des offrandes (bougies, argent) à quelqu'un d'autre que Dieu, est un adultère.

    5/ Tu ne tuera point.

    L'inquisition est l'exemple le plus connu avec la mise à mort de tous ceux qui ne suivaient pas "le dogme" de l'E-catho.
    La Saint Barthélémy en est un autre!

    Donc, quiconque ordonne de transgresser les commandements de Dieu est contre Dieu.

    Qu'est-ce qui déchaine la colère de Dieu ?
    Le fait de ne pas appliquer ses commandements !

    Voilà, la raison qui a valu à certains d'être déportés et voilà la raison qui vaudra aux nations d'êtres détruites.
    Chacun recevra selon ses œuvres.

    Chris.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,
    Vous avez posé là beaucoup de questions et je crois que vous êtes un peu confus sur ce qu’enseigne l’Église catholique. Je vais commencer par me concentrer sur la première si vous le voulez bien. J’aimerais savoir où vous prenez vos informations pour savoir ce que l’Église catholique enseigne. Le catéchisme de l’Église catholique (http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM) serait un bon endroit pour débuter.

    Je dis que vous semblez confus puisque je ne peux pas voir où vous pouvez lire ou entendre que l’Église catholique enseigne que Marie est divine. L’église n’a jamais enseigné cela. J’aimerais savoir qui ou quoi vous a fait croire cela. L’Église enseigne que Jésus est Dieu, que Dieu Père est Dieu et que le Saint-Esprit est Dieu, mais certainement pas Marie.

    Avant de poursuivre cette discussion, je voudrais m’assurer que vous acceptez bien cela. Je sais que probablement que ce sont les prières à Marie qui vous agace et que vous croyez que parce qu’on la prie, alors elle est une déesse… mais ce n’est pas le cas, nous ne croyons pas que Marie est divine. Me faites-vous confiance quand je vous dis cela?

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
  16. Une prière ne peut être adressée qu'à une divinité (L'Eternel).
    Sinon c'est une prière à un mort ou à un esprit.

    "Lévitique 20:6

    Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer après eux, Je tournerai Ma face contre cet homme, Je le retrancherai du milieu de son peuple."

    Alors que Marie soit priée en tant que ceci ou cela, ca ne change pas le problème. Cela reste une abomination et un pêché grave.

    Chris.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Chris,
    Vous n’avez pas répondu à ma question. J’aimerais savoir où vous avez lu ou entendu que les catholiques enseignent que Marie est un Dieu (une déesse). Je vous assure que cela est faux. Je veux bien avoir une discussion avec vous, mais si vous ne voulez pas répondre aux questions que je vous pose pour mieux comprendre votre position et me faire confiance sur ce point, je ne vois pas comment on pourrait avoir un dialogue profitable.

    Je sais que vous avez hâte de parler du sujet de la prière, mais il faut d’abord passer cette première étape puisque vous avez dit que les catholiques font prier 3 Dieux et que cela est faux. Nous prions Marie, mais elle n’est pas Dieu. Pouvez-vous au moins me confirmer que vous comprenez bien cela, même si vous n’êtes pas d’accord avec le fait que nous la prions.

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
  18. Miguel,

    Pour la dernière fois, je vous dit ceci :

    La bible ne fait mention que d'une prière, le "Notre Père".
    Car seule une divinité peut être prié (tu n'auras qu'un Dieu devant ma face".

    Les prières adressées à d'autres que Dieu sont un adultère vis à vis de Dieu.

    La statue de Marie en ce qui concerne les catho enfreint le 2è et le 3è commandement.
    Et son culte enfreint le 1er commandement car un culte ne peut être rendu que pour une divinité (ce n'est pas parce que on lui donne un autre titre que "divinité" que cela efface le culte).

    Pour une institution étant censée enseigner la parole de Dieu, c'est un comble !

    Vous priez donc ce que Dieu ne veut pas que l'on prie, à savoir un-une autre que lui !

    Chris,
    qui vous quitte et vous encourage à réfléchir.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Chris,
    Sachez que toutes nos prières sont ultimement dirigées vers Dieu. Lorsque nous prions Marie, nous lui demandons de prier avec nous Notre Seigneur. Et cela ne fait pas de Marie un autre intermédiaire que Jésus-Christ tout comme si vous me demandez de prier pour vous ne fait pas de moi un médiateur en compétition avec Jésus-Christ. Jésus veut que nous prions les uns pour les autres et cela ne s’arrête pas avec la mort, puisque pas même la mort ne peut nous séparer du Christ comme le dit une lettre de Saint-Paul.

    Je vais prier ce soir pour vous Chris.

    Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ soit sur vous,
    Miguel

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir à tous, j'arrive un peu après tard dans la discussion..... est elle encore ouverte?

    Je trouve Chris que tu as raison sur bien des points .... cependant tes messages sont un peu agressifs... Loin de moi l'idée de juger, car notre seul juge et avocat est Christ.
    C'est simplement un ressenti.

    Je trouve toutefois que tu as raison sur le point de l'idolatrie sur Marie. Je pense et je crois que la Bible est La source de vérité donnée de Dieu aux hommes. Dieu est le même avant et pour toujours et sa Sainteté et sa sagesse est inégalable... puisqu'il est créateur de toute chose. En Lui aucun mal, aucune ombre. Pourquoi donc ces commandements sont mis à discussion..... "Tu ne te feras pas d'image, tu ne te prosterneras pas etc... "

    J'ai pratiqué le catholicisme de longue année, cathé et tout le parcours pour jeune chrétien.
    J'ai vu des gens tomber en larme devant la statue de Marie, bruler des cierges.
    Notre Dieu n'a pas demandé cela. Alors pourquoi le pratiquer?
    Beaucoup pense que le simple fait de toucher ou embrasser la statue de Marie va les sauver.
    Seul Dieu sauve, seul la mort et la foie en Christ sauve! En tout cas je le pense fermement. Marie pour moi était une femme, avec la grande faveur d'avoir porté en elle Notre Seigneur. Dans une discussion il est noté que Marie ne pouvait qu'être Sainte car elle a reçu la Grace de Dieu. Hors le salaire du péché c'est la mort. Christ est mort en ayant pris tout le péché du monde pour nous sauver... mais Lui seul est ressuscité et monté près du Père.Marie elle est morte et non ressuscité... comme n'importe quel pécheur... comme vous et moi. A Toi seul la louange et la gloire pour des siècles et des siècles....A Dieu seul! et à personne d'autre!
    Prions nous Abraham? qui pourtant a vu la Gloire de Dieu?Non.
    Les apotres eux même priaient uniquement Dieu.
    Aucun modèle du Livre que Dieu nous a donné ne fait mention d'une prière à qq d'autre que l'Eternel.... Il le dit Lui même.. Il est un Dieu Jaloux.
    C'est vraiment claire.Voyez la photo ci dessous .... Le pape sanctifie une statue !!!

    http://www.pilefacebis.com/sollers/IMG/jpg/le-pape-francois-celebre-la-messe-de-l-assomption-a-castel-gandolfo-photo-afp-vincenzo-pinto.jpg

    Franchement, n'est ce pas semblable à de l'idolatrie? Même s'agenouiller devant une représentation de Christ est de l'idolatrie! Il y a trop de verset dans la Bible qui donne ce commandement. Par contre j'aimerai bien que l'on me donne un texte sorti de la Bible qui dit le contraire.

    merci d'avoir pris la patience de lire mon post et d'apporter vos réflexions.

    Recevez la Paix de Christ

    Marie Francine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,

      Merci de nous partager vos réflexions et oui, les discutions sont toujours ouvertes et bienvenues.

      Si cela peut vous rassurez, les catholiques ne sont pas idolâtres lorsqu’ils prient Marie, pour la simple raison que pour être idolâtre, il faut adorer autre chose que Dieu comme étant Dieu et les catholiques ne considèrent pas Marie comme un Dieu ou plutôt une déesse.

      Lorsque les catholiques prient ou encensent une statue de Marie, cela est simplement une marque de vénération (de respect) pour Marie (et non pas pour la statue) et il ne faut pas en conclure par cela que nous l’adorons comme nous adorons Dieu. Nous croyons que toutes les prières que nous faisons à Marie sont accomplies uniquement par les grâces que Notre seul Sauveur et Seigneur Jésus-Christ nous a méritées sur la Croix. Marie ne fait qu’intercéder pour nous, elle qui est maintenant plus près du Seigneur, un peu comme pourrait aussi un peu le faire à un ami à qui vous demanderiez de prier pour vous le Seigneur.

      Que la grâce de Notre Seigneur soit sur vous

      Supprimer
    2. Chère Marie,

      Vos critiques sont fondées sur un présupposé qui est inexact, soit l'idée que Dieu se serait révélé (seulement) au travers de la Bible. C'est l'erreur protestante. En fait, Dieu s'est révélé par son fils qui s'est incarné. Il a marché sur la terre, il a dispensé ses enseignements de vive voix et non par écrit. Ce sont ses disciples qui ont consigné les enseignements par écrit, mais pas tous (voir la fin de l'Évangile de Jean où on dit que tous ses enseignements ne sont pas écrits). Certains des enseignements nous sont connus par la tradition apostolique. La vénération de la mère de Dieu est l'un de ces enseignements qui provient ultimement de Jésus, même si on ne le trouve pas dans la Bible.

      Supprimer