Pour que ta Foi ne défaille pas

Luc 22, 31-32 :
«Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment ; mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères.»

J'aimerais tenter de vous faire plonger dans une expérience pour quelques secondes. Imaginez pendant un instant que vous êtes l'Apôtre assis à coté de Pierre (Simon) à la table pour le dernier repas du Seigneur. Vous venez tout juste de manger et boire le corps et le sang du Christ et Judas vient d'être dénoncé par Jésus pour sa trahison. Soudainement, vous entendez Jésus dire : «Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment ; mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas». Prenez le temps de bien peser le sens de cette phrase de Jésus et essayer d'imaginer la réaction que vous auriez eu en tant qu'Apôtre assis à coté de Pierre.

Examinons cette phrase en détail. Commençons par la première partie : «Simon, Simon ...». On peut être certain que ce que va dire Jésus par la suite est d'une importance capitale car, dans les évangiles, lorsque Jésus commence une phrase par ce genre de doublon (comme par exemple «en vérité, en vérité»), cela signifie que la suite est importante. De plus, dans ce cas, c'est le nom de Simon (Pierre) qui est répété deux fois. C'est la seule fois dans les Évangiles où Jésus répète deux fois un nom de personne de la sorte. Il poursuit en disant : « ... voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment, ... ». Comme nous l'avons vu, Jésus s'adresse à Pierre (Simon, Simon), mais il dit : "Satan VOUS a réclamé pour VOUS cribler comme le froment". En tant qu'Apôtre assis à la table, vous comprenez bien que ceux qui ont été demandés par Satan pour être criblés comme le froment c'est aussi vous et tous les autres apôtres autour de cette table.

Voici maintenant la partie plus troublante où Jésus explique sa réaction à la demande de Satan : "mais moi j'ai prié pour TOI [Pierre], afin que TA foi ne défaille pas". Étant toujours dans la peau de cet Apôtre assis à coté de Pierre, n'êtes-vous pas un peu troublé ? Récapitulons encore : Satan demande à Jésus s'il accepte de le laisser malmener les Apôtres et Jésus affirme, et en votre présence par-dessus le marché, qu'il n'a prié que pour Pierre! Et en plus, il n'a pas dit qu'il empêcherait Satan de le cribler comme le froment, mais qu'il avait prié seulement pour que sa foi ne défaille pas! Voilà une réponse bien étrange à première vue. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas plutôt prié pour tous les Apôtres ?

Je crois que ce texte ne fait du sens que si on considère la place privilégié de Pierre comme pierre sur lequel est fondé l’Église. «Eh bien ! Moi je te dis : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les Portes de l'Hadès ne tiendront pas contre elle (Matthieu 16, 18). À la lumière de ce passage, tout devient plus clair. Nous savons tous que Pierre va renier Jésus par trois fois un peu plus tard cette soirée là et c’est pourquoi Jésus lui dit ensuite : «Toi [Pierre] donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères». C’est aussi pourquoi, lors d’une apparition après sa résurrection, il dira à Pierre : «Pais mes brebis» après lui avoir demandé trois fois s’il l’aimait figurant ainsi son triple reniement.

Revenons à notre mise en scène pour une dernière réflexion. En tant qu’Apôtre assis à la table à coté de Pierre, que feriez-vous si plus tard vous sentez que vous êtes en désaccord avec Pierre sur un point important de la Foi? Oseriez-vous défier ou contredire celui, et le seul, sur lequel Jésus a prier pour que sa Foi ne défaille pas? Ne comprenez-vous pas maintenant pourquoi l’assemblée fit silence (Actes 15,12) après que Pierre ait exposé que les gentils (non-juifs) qui veulent suivre Jésus n’aient pas à porter le fardeau de la loi juive? Ne comprenez-vous pas pourquoi l’Église doit être uni autour du pape, le successeur de Pierre, afin de demeurer dans la Vérité ?

Comme vous le savez, tous les Apôtres qui étaient à ce repas ce soir là ont été persécutés pour leur Foi. Tous, excepté Jean, ont été mis à mort lors de ces persécutions. Visiblement, Satan les a tous «cribler comme le froment». Cependant, la Foi de Pierre, la promesse de Jésus-Christ a prévalu sur l’Hadès. L’Église fondée par Jésus-Christ sur Pierre la pierre et guidé par l’Esprit-Saint est et sera toujours là pour paire les brebis et elle continuera d’affermir ses frères jusqu’à la fin des temps.

5 commentaires:

  1. vraiment cet article merveilleux
    car je me suis toujours cette pourquoi prier pour pierre et pas pour les autres apôtres
    merci pour l'eclaircissemnt
    que Dieu te bénisse

    RépondreSupprimer
  2. Tout de même, cela ne résout pas le problème de la succession de Pierre, qui, à ma connaissance n'est clairement écrite nulle part…

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Il n’y a effectivement pas de description de la succession de Pierre dans le Nouveau-Testament parce que le seul livre qui nous présente une histoire de la naissance de l’Église d’un point de vue historique est le livre des Actes des Apôtres (et que Pierre n’a pas été martyrisé avant la fin de la période racontée par ce livre). Nous avons cependant l’exemple d’une succession où Judas est remplacé Matthias. Il y a donc un précédent de cela dans le Nouveau Testament. Qu’en pensez-vous?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    J'aurais une question un peu naïve : pourquoi tous sauf jean ?
    En vous remerciant,

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, pourquoi pas Jean? Je n'en sais rien. Dieu devait certainement avoir d'autres plans pour lui. Cependant, il a aussi été persécuté comme les autres Apôtres, mais il ne serait pas mort suite à ces persécutions.

    RépondreSupprimer