28 juin : 13e dimanche du Temps Ordinaire

Cliquez ici pour lire les lectures de la liturgie

Lève-toi


Dieu, qui nous a formés à Son image impérissable, n'avait pas l'intention que nous mourions, entendons-nous en Première Lecture d'aujourd'hui. La mort est entrée dans le monde par l'envie du diable et par le péché d'Adam et Ève; par conséquent, nous sommes tous contraints à mourir.

Mais dans l'histoire émouvante dans l'Évangile d'aujourd'hui, nous voyons Jésus libérer une petite fille de la possession de la mort.

À un certain niveau, Marc raconte un événement qui a conduit les disciples à comprendre l'autorité et la puissance de Jésus même sur le dernier ennemi : la mort (voir 1 Corinthiens 15, 26). Cependant, sur un autre plan, cet épisode est écrit pour renforcer notre espoir que nous aussi nous serons ressuscités d'entre les morts, avec tous nos proches qui dorment en Christ (voir 1 Corinthiens 15, 18).

Jésus ordonne à la jeune fille « Lève-toi! », en utilisant le même mot grec utilisé pour décrire sa propre résurrection (voir Marc 16, 6). Et le message consolant de l'Évangile d'aujourd'hui est que Jésus est la résurrection et la vie. Si nous croyons en Lui, même si nous mourons, nous allons vivre (voir Jean 15, 25-26).

Nous sommes appelés à avoir la même foi que les parents dans l'Évangile d'aujourd'hui. À prier pour nos proches, confiants dans la promesse de Jésus que même la mort ne peut nous séparer. Notez que les parents le suivent même si ceux dans leur propre maison leur disent qu'il n'y a pas d'espoir, et même si d'autres se moquent du fait que Jésus dit que les morts sont seulement endormis (voir 1 Thessaloniciens 4, 13-18).

Déjà dans le baptême, nous avons été élevés à la vie nouvelle dans le Christ. Et l'Eucharistie, comme la nourriture donnée à la petite fille d'aujourd'hui, est le gage qu'il nous ressuscitera au dernier jour.

Nous devrions nous réjouir, comme nous le chantons dans le Psaume d'aujourd'hui, qu'Il nous ait fait remonter de la fosse de la mort. Et, comme Paul nous exhorte dans l’Épître d'aujourd'hui, nous devons offrir nos vies en action de grâces pour cet acte de grâce, en imitant le Christ dans notre amour et dans notre générosité pour les autres.

Cet article est une traduction personnelle de l'infolettre "Sunday Bible Reflections" du Dr Scott Hahn. Vous pouvez consulter le texte original en anglais ici.

0 commentaire:

Publier un commentaire