Le cardinal Bergoglio (pape François) et le baptême

À mon avis, le Saint-Père François est le pape que l'Église a besoin pour notre temps.  Écoutez ce qu'en dit l'abbé Michel-Marie Zanotti-Sorkine au sujet du baptême dans ce court extrait de 1 minute d'une conférence qu'il a donné :


L'abbé Michel-Marie Zanotti-Sorkine est un prêtre qui sort de l'ordinaire.  Il porte la soutane, mais ne pensez pas que c'est un "traditionaliste" comme on se les imagine normalement.  Il est étonnant que l'abbé Michel-Marie ait mentionné le cardinal Bergoglio aussi positivement peu avant son élection à la papauté.  Si cela vous intéresse, vous pouvez écouter la conférence intégrale de 45 minutes de l'abbé Zanotti-Sorkine.  Pour ce faire, lisez la suite de cet article.

Voici la conférence intégrale de 45 minutes.  Au début, il n'y a rien de tellement impressionnant. Mais par la suite, c'est assez étonnant comme discours.  J'ai beaucoup aimé.


4 commentaires:

  1. Daniel Arseneault17 mars 2013 à 19 h 43

    On ne peut pas être contre l'accès au baptême, mais on peut se demander pourquoi l'Église, dès les tout débuts, a toujours fait attendre aux catéchumènes avant de recevoir le baptême.

    Quant à Bergoglio, attendons un peu pour voir ce qu'il nous réserve.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour M Arseneault,

      C'est une bonne question, il me semble que le cas des catéchumènes est un peu différent, même aujourd'hui on les fait attendre. Le catéchumène a besoin de cette période de temps pour voir si c'est ce qu'il veut, si on le poussait trop, il pourrait avoir l'impression qu'on le force à se joindre à l'Église alors qu'il peut avoir encore beaucoup de questions avant de vouloir dire oui au baptême.

      Il y a évidement le fait que l'on veut s'assurer que le catéchumène connaît bien sa foi, cela semble être la raison utilisée par ceux qui refusent le baptême à un enfant qui ne serait pas élevé dans la foi.

      À noter que les catéchumènes reçoivent aussi la confirmation et la première communion tout de suite après leur baptême. Quoique les Catholiques orientaux et les Orthodoxes procèdent de cette même façon avec les nouveau-nés.

      Pour ce qui est du Pape, prions souvent pour lui, il a une tâche colossale devant lui et il va avoir beaucoup d'opposition.

      Effacer
  2. Bonjour,
    Je vous prie d'accepter mon témoignage.
    Je suis passé par le catéchuménat et notamment dans la paroisse du père Michel Marie Zanotti Sorkine... Et franchement, le Caté nous a été condensé sur 9 mois, comme une grossesse, je ne sais pas si ce fut fait exprès. Cela dit, c’était pour moi parfait, plus long cela aurait été trop, car lorsque vous ressentez l'appel, vous avez envie que ça aille vite, aussi vite que l'appel est venu. Quand vous venez au caté, c'est déjà mûrement réfléchit, enfin pas pour moi...
    Cela dit il y a ceux qui font le caté pour pouvoir se marier et la démarche n'est pas vraiment la même, mais beaucoup on vécu une sorte de révélation. Donc la lenteur, peut faire ressentir un refus de l’église de nous accueillir.
    Quand je dis qu'il faut faire vite, je ne veux pas dire précipitation.
    Apres, savoir si la personne baptisé est au point ou non, je dirai, ça regarde l'Esprit Saint.
    Pour la différence entre orient et occident dans le baptême la raison pratique et bien expliqué au lien suivant, http://fr.wikipedia.org/wiki/Confirmation

    Et oui prions pour le Pape, puisque très humblement, il nous le demande lui même.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour Lilian,

      Merci beaucoup de partager votre témoignage, c'est très apprécié!

      Jean-François

      Effacer