Existence de Dieu : Par le raisonnement (1/7)

L’existence de Dieu peut être démontrée à l’aide de la raison. C’est pour cela que l’Église a affirmé, au concile de Vatican I (1870), que l’existence de Dieu peut être connue sans la foi par le moyen naturel du raisonnement. La foi consiste à croire ce que Dieu nous dit. Il est donc tout à fait primordial que nous puissions arriver à la certitude que Dieu existe par la raison seule, car on ne peut pas croire quelqu’un qui n’existe pas. C’est d’ailleurs pour cela que l’Église a aussi, lors du même concile, condamné le fidéisme qui affirmait qu’on pouvait connaître Dieu seulement par la foi. C’est aussi pourquoi il est souvent inutile d’aborder un athée en brandissant une Bible, de lui dire que cela est la Parole de Dieu, de lui lire quelques versets en espérant qu’il se convertisse sur-le-champ. Il est bien évident que de son point de vue, si Dieu n’existe pas, il n’a certainement pas pu inspirer un livre ou faire quelque miracle que ce soit.

D’ailleurs, la Bible aussi nous enseigne que Dieu est connaissable par la raison quand Saint-Paul nous dit dans sa lettre aux Romains : Ce qu'il a d'invisible depuis la création du monde se laisse voir à l'intelligence à travers ses œuvres, son éternelle puissance et sa divinité, en sorte qu'ils sont inexcusables (Rm 1,20).

Une preuve que l’existence de Dieu peut être connue uniquement par la raison est que dans l’Antiquité, de grands philosophes comme Socrate, Platon et Aristote, qui pourtant ne connaissaient pas la révélation biblique, étaient eux-aussi arrivé à démontrer l’existence de Dieu uniquement par le raisonnement. Même Voltaire, pourtant hostile à la religion chrétienne, affirmait l’existence de Dieu comme une certitude de la raison humaine et croyait que l’athéisme était une sottise.

Je vais donc de faire de mon mieux pour tenter de vous présenter une démonstration de l’existence de Dieu qui n’utilisera que le raisonnement pour y parvenir.

0 commentaire:

Publier un commentaire