Viande et yoga

Le yoga est très en vogue par les temps qui court. Il peut être pratiqué comme simple exercice ou pour des raisons plus spirituelles. La question se complexifie un peu lorsqu’on demande si un chrétien peut pratiquer le yoga.

Pour commencer, nous devons réaliser que le yoga provient de l’hindouisme. Pour eux, pratiquer le yoga est un acte spirituel. Le yoga est fait avec le but de vivre une expérience d’unité avec le divin. Bien entendu, ce divin, ni le concept même de ce divin, ne peut être compatible avec le christianisme. La mode de faire du yoga « pour l’exercice » est plutôt un phénomène occidental qui est plutôt récent.

Bien entendu, un chrétien qui pratiquerait le yoga en ayant vraiment l’intention de faire une telle expérience spirituelle aurait besoin d’un sérieux examen de sa conscience et de ses convictions. Mais, comme le disent plusieurs chrétiens : « Si je le fait seulement comme exercice, sans aucune intention spirituelle, puis-je faire du yoga? »

Lorsqu’on regarde dans la Bible, je crois qu’il y a un parallèle très intéressant que l’on peut faire avec la question de la viande sacrifié aux idoles. Cette viande était les restes de viandes qu’ont avaient sacrifiés à des dieux variés et qui se retrouvaient sur le marché dans les jours suivants les grandes fêtes ou les cérémonies. Certains chrétiens se procuraient cette viande non pas pour ses prétendus propriétés magiques, mais parce qu’elle était bon marché. On peut donc voir le même raisonnement que pour le yoga : « Je ne mange pas cette viande parce qu’elle a été immolés aux idoles, mais parce que j’ai faim et qu’elle est bon marché ».

Voici la réponse que nous dit Saint-Paul au sujet de la viande sacrifiées aux idoles dans une de ses lettres (1 Cor 8, 4-11) :
Donc, pour ce qui est de manger des viandes immolées aux idoles, nous savons qu'une idole n'est rien dans le monde et qu'il n'est de Dieu que le Dieu unique.
Car, bien qu'il y ait, soit au ciel, soit sur la terre, de prétendus dieux - et de fait il y a quantité de dieux et quantité de seigneurs -, pour nous en tout cas, il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout existe et par qui nous sommes.
Mais tous n'ont pas la science. Certains, par suite de leur fréquentation encore récente des idoles, mangent les viandes immolées comme telles, et leur conscience, qui est faible, s'en trouve souillée.
Ce n'est pas un aliment, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins ; et si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus.
Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasion de chute.
Si en effet quelqu'un te voit, toi qui as la science, attablé dans un temple d'idoles, sa conscience à lui qui est faible ne va-t-elle pas se croire autorisée à manger des viandes immolées aux idoles ?
Et ta science alors va faire périr le faible, ce frère pour qui le Christ est mort !

Je crois donc que la réponse est claire. Si on fait le même parallèle avec le yoga, voici ce que Saint-Paul nous dirait :
Donc, pour ce qui est de pratiquer le yoga, nous savons que les dieux de l’hindouisme ne sont rien dans le monde et qu'il n'est de Dieu que le Dieu unique.
Car, bien qu'il y ait, soit au ciel, soit sur la terre, de prétendus dieux - et de fait il y a quantité de dieux et quantité de seigneurs -, pour nous en tout cas, il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout existe et par qui nous sommes.
Mais tous n'ont pas la science. Certains, par suite de leur fréquentation encore récente ou leur attrait pour des spiritualités orientales, continuent de pratiquer le yoga, et leur conscience, qui est faible, s'en trouve souillée.
Ce n'est pas un exercice, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous le pratiquons pas, nous n'avons rien de moins ; et si nous le pratiquons, nous n'avons rien de plus.
Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasion de chute.
Si en effet quelqu'un te voit, toi qui as la science, entrain de pratiquer le yoga, sa conscience à lui qui est faible ne va-t-elle pas se croire autorisée à prendre part aux spiritualités orientales ?
Et ta science alors va faire périr le faible, ce frère pour qui le Christ est mort !

0 commentaire:

Publier un commentaire