La Trinité dans l'Ancien Testament : la Création

Genèse 1, 1-3
Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide, les ténèbres couvraient l'abîme, et l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. Dieu dit: "Que la lumière soit!" Et la lumière fut.

Bien que le mystère de la Trinité n'aie été  révélé que depuis la venu de Jésus-Christ, il est possible de trouver plusieurs traces de la Trinité dans l'Ancien Testament. Dès les 3 premiers versets du livre de la Genèse, on peut voir toute la Trinité accomplir l'œuvre de la création.

Au verset 1, on y voit Dieu le Père et au verset 2, on mentionne l'Esprit de Dieu qui plane au dessus des eaux. Au verset 3, on peut voir Dieu utiliser sa parole pour créer. Cette Parole, ce Verbe, est Jésus : le « logos ». Ce dernier point est très bien exprimé par Saint-Jean, au début son Évangile:

Jean 1, 1-5
Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. L'univers n'a existé que par lui et rien n'a existé sans lui. Ce qui a existé, était vie grâce à lui, et pour les hommes la vie se faisait lumière. La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas étouffée.

26 commentaires:

  1. bonjours Mr,
    je viens de tomber par hasard sur votre blog, je ne suis pas chrétiens. je vous demande donc si vous croyez que le christianisme est la vérité de m'inviter a votre religion.
    que la paix soit avec vous.

    RépondreEffacer
  2. Bonjour monsieur,
    Tous les humains sont appelés à devenir chrétien peu importe leur condition, race ou pays d'origine. Ce que je vous conseille, dépendant du pays ou vous trouvez, est de chercher une Église Catholique dans votre région. Habituellement, ils auront un cheminement à vous proposer. N'hésitez pas à me récrire si vous n'en trouver pas ou si vous avez des questions.

    RépondreEffacer
  3. bonsoir Mr,
    j ais deja parler avec plusieurs chrétiens, chatoliques, évangéliques,...
    je suis de religion musulmane, mais je trouve toujours que les paroles de jesus paix sur lui, sont plus proche de ma religion que du christianisme, je sus n'a jamais parlé de la trinité, ni qu'il était dieu, ni qu'il était le fils unique de dieu, ni qu'il fut envoyé a l'humanité, ni du salut par la rédemption,...

    au contraire dans ses paroles, on trouve qu'il a toujours dit qu'il était le messie, le fils de l'homme envoyé par Dieu au peuple d'israel, et quil a parlé d' un consolateur qui viendra pour toutes les nations.

    alors pouvez vous svp, me montrer le contraire, si vous pensez de tous votre coeur que le christianisme est la vérité, invité moi alors avec les paroles de jesus dans les évengiles,
    car jesus a dit celui qui m'aime garde mes camandement, et il a dit aussi celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles.

    moi j'aime jesus plus que moi même, si vous me montrez que jesus a parlé des choses dont vous croyez, c'est a dire trinité, rédemption par sa mort expiatoire et tous cela je suis prêt a me faire baptiser demain.

    je vous salue tel que jesus salue ( jean 20,26):
    que la paix soit avec vous.
    salam alaykom

    RépondreEffacer
  4. Bonjour Mr Alaykom

    Pour ce qui est de savoir si Jésus a affirmé être Dieu, je vous invite à regarder cet article :
    http://miguelmorin.blogspot.com/2009/12/jesus-est-il-dieu-jesus-t-il-affirme.html

    Cet énigme de Jésus pourrait aussi vous intéresser. On voit que le Fils de Dieu et le Messie sont en fait à même personne:
    http://miguelmorin.blogspot.com/2009/10/lenigme-de-jesus.html
    et la réponse :
    http://miguelmorin.blogspot.com/2009/10/lenigme-de-jesus-reponse.html

    Son œuvre de rédemption a été exprimée entre autre par Jésus lors de son dernier repas pascal avec ses Apôtres. Le vin était son sang versé pour le pardon des péchés. En voici un extrait :
    Matthieu 26 (Voir aussi Marc 14:22 et Luc 22:17) :
    Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, prononça une bénédiction et le rompit. Puis il le donna aux disciples en disant: "Prenez et mangez, ceci est mon corps." Ensuite il prit la coupe, il rendit grâce et la leur donna en disant: "Buvez-en tous; ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est versé pour une multitude, pour le pardon des péchés. Maintenant je vous le dis: je ne boirai plus de ce produit de la vigne jusqu'au jour où, avec vous, je boirai le vin nouveau dans le Royaume de mon Père."

    Voici un article sur la Trinité
    http://miguelmorin.blogspot.com/2009/09/la-trinite_24.html

    Si vous avez un peu de temps, je vous conseille de lire l'Évangile de Jean qui est très riche de sens:
    http://bible.catholique.org/evangile-selon-saint-jean/3264-chapitre-1

    Pour les chrétiens, après notre mort, vous verrons Dieu et seront avec Lui pour l'éternité.

    N'hésitez pas si vous avez d'autres questions
    Miguel

    RépondreEffacer
  5. bonjour Mr Morin,
    alors jais lu pas mal de l'évangile de jean que vous m'avez conseiller, je vous remércie pour ce conceil qui fut enrichissant, cependant j'ai vu que dans jean chapitre 16 jesus parle d'un consolateur qui doit venir.
    qui est ce consolateur?
    en ce qui concerne la trinité, la divinité de jesus et tous les autres points, je termine la lecture et je vous dis ce que j'en pense.
    merci de me répondre.

    RépondreEffacer
  6. Bonjour,
    Le Consolateur (aussi appelé Esprit de Vérité) qui doit venir est la 3e personnes de la Trinité : L'Esprit-Saint. Jésus l'annonce (Jean 14 et 16) et il est venu à la Pentecôte (Actes 2).

    Jean 14,17 nous donne des précisons sur ce Consolateur :« l’Esprit de Vérité, que le monde ne peut pas recevoir, parce qu’il ne le voit pas ni ne le reconnaît. Vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure auprès de vous et qu’il est en vous »

    Cette page offre une réflexion sur le Consolateur: http://viechretienne.catholique.org/meditation/9827-je-vous-enverrai-le-consolateur

    RépondreEffacer
  7. bonjours Mr Morin,
    je suis tjous entrain de lire l'évangile selon jean, merci de votre conceil, concernant la trinité, et la divinité de jesus, je vous diraiS a la fin de ma lecture ma conclusion.

    Moi aussi Mr MORIN, je pensais que le consolateur est le saint ésprit, sauf que en lisant tous le chapitre j'ais eu quelques interrogation:

    - verset 7: il est dit que si jesus ne s'en va pas le consolateur ne viendra pas? or nous savons que le saint esprit était sur terre bien avant la naissance de jesus, Marie fut rempli du saint esprit;

    - verset 12: jesus nous dit qu'il a encore des choses a nous dire mais qu'on ne pourra pas porter, par contre le consolateur nous les dira, donc l'oeuvre de jesus n'est pas achevé, il y a encore des choses nouvelles a connaitre.
    la question est qu'est ce que le saint ésprit nous a dis que jesus n'ai pas dit?

    - verset 12: dans le même verset jesus nous dis que ce concelateur ne parlera pas de lui même, mais il dira ce qu'il a entendu, or le saint esprit est la troisième personne de la trinité, donc il est Dieu lui même, alors de qui va t'il entendre ce qu'il va dire si il est Dieu?
    j'ais pensé que peut etre c'est le Père qui lui ordonnera quoi dire, mais a ce moment là il n'est plus légale du père, donc la trinité serai fausse, puisque les trois, père, fils et saint esprit sont égaux,

    RépondreEffacer
  8. Bonjour,

    Vous êtes un lecteur attentif. C'est un atout important, car le soucis de la recherche des détails peut apporter de nombreuses richesse lors de la lecture des Évangiles. Je vais tenter de répondre à vos interrogations du mieux que je le peux.

    Jean 16, 7 : « Cependant je vous dis la vérité: il vous est bon que je m'en aille; car, si je ne m'en vais pas, le Consolateur ne viendra pas en vous; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai. »

    Les chrétiens croient en un Dieu unique composé de trois personnes qui sont Dieu le Père, Jésus (Le Fils) et le Saint-Esprit. Les 3 existent depuis le tout début et existeront pour l'éternité. Lorsque Jésus dit qu'il doit partir, il parle bien sur de sa vie terrestre. Jésus existait bien avant son Incarnation sur terre puisqu'il était le « logos » (Parole ou Verbe) lors de la création (Jean 1, Genèse 1), cependant pour nous, les humains, il a fallut attendre la venu de Jésus pour que cette vérité nous soit révélée clairement. Le principe est le même pour le Saint-Esprit. Il existe lui aussi depuis le début, mais il est annoncé dans ce verset par Jésus, mais les les Apôtres n'en auront que la pleine connaissance à la Pentecôte (Acte 2).

    Jean 16, 12: « J'ai encore beaucoup de choses à vous dire; mais vous ne pouvez les porter à présent. »
    Jean 16, 13: « Quand le Consolateur, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité. Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. »

    Le verset 12 pris à lui seule pourrait effectivement mener à la conclusion que la révélation de Jésus n'est pas complète. Il ne faut cependant pas oublier que Jésus va reparler aux Apôtres après sa résurrection et cela pourrait signifier ce qui leur communiquera à ce moment comme ce que le Consolateur leur communiquera.

    Le chapitre 14 de l'Évangile de Jean est aussi à prendre en compte car il donne de nombreux détails sur le Consolateur. Il est très important surtout pour les 2 dernières interrogations que tu as énoncés. Le chapitre 14 donne plusieurs caractéristiques sur le Consolateur:

    Examinons Jean 14, 17 : « C'est l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point: mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure au milieu de vous; et il sera en vous. »
    - Le monde ne peut le recevoir car il ne le voit pas et ne le connaît pas
    - Il demeure au milieu de vous et sera en vous

    Examinons aussi Jean 14, 26: «Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que mon Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. »
    - Il est clairement écrit ici dans l'Évangile que le Consolateur est L'Esprit-Saint
    - Il leur enseignera toute chose et leur rappellera tout ce que je vous ai dit

    Donc en résumé, le Consolateur:
    - Ne peut pas être un humain car il est dit : « Il demeure au milieu de vous et sera en vous »
    - Il ne peut pas contredire les enseignements de Jésus car il lest dit : « Il leur enseignera toute chose et leur rappellera tout ce que je vous ai dit » et « que mon Père enverra en mon nom »
    - Il doit venir du vivant des Apôtres : «  vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit » et «  il demeure au milieu de vous; et il sera en vous »
    - Il ne peut donc qu'être l'Esprit-Saint comme il est écrit explicitement dans Jean 14, 26

    Je vous remercie de la confiance que vous apportez aux Évangiles et à la Bible. Je suis conscient que cela peut être difficile pour un musulman, qui ne voit pas nécessairement la Bible comme un texte sacré au même titre que le Coran, d'accepter les citations d'un tel livre ou même de le lire.

    Bonne lecture et je suis toujours disponible pour continuer la discussion.
    Miguel

    RépondreEffacer
  9. bonjour Me Morin,
    la lecture de l'évangile selon jean a été très interressante, cela m'a encouragé a achetter une bible pour apprendre plus sur le christianisme, le vendeur m'a conseiller d'acheter la version
    "segond 21", il m'a dis qu'elle était la meilleure version pour un débutant comme moi!!

    bon j'ai encore quelques question:

    juste vous rappelez d'abord la question que vous avez oublié dans votre commentaire et qui m'intrigue: jean chapitre 16 verset 12, si le consolateur est le saint esprit, et le sant esprit est Dieu, de qui Dieu doit entendre les paroles a reppeter? il est écrit que le consolateur ne parlera pas de lui même.

    ensuite comme vous avez dis dans votre réponse, le consolateur ne peut etre un homme parcequ'il est appelé esrprit de vérite, chose qui me parraissait logique, cependant dans ma bible j'ai découvert un chapitre dont l'objesctif est de nous informer sur ce consolateur, cet esprit de vérité, c'est la première épitre de Jean, chapitre 4, qui d'ailleur s'intitule dans ma bible, " les caractéristiques de l'esprit de vérité ":

    "Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprits à l'epreuve pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs prétendus prophète sont venus dans le monde. voici comment identifier l'esprit de Dieu: tout esperit qui reconnait que jesus est le Messie venu en homme est de Dieu,..."

    Donc en voit ici que Jean utilise le mot esprit pour des prophetes qui sont des hommes, et il nous montre comment reconnaitre le consolateur, l'esprit de vérité, si un esprit, c'est a dire un prophete dit que jesus est le Messie donc il vient de Dieu.

    ma question est la suivante: est-t'il possible alors que ce consolateur soit notre prophete Mahomet, car il a toujours reconnu jesus comme le Messie qui reviendra à la fin des temps?

    mais aussi il n'a jamais parlé de lui même, mais il répétait ce qu'il entendait de Dieu ( le coran), ce qui parrait correspondre a la prophetie du consolateur.

    cependant il se peut que je me trompe car ma connaisse du christianisme est très limitée comparée avec la votre, c'est pour cela que je vous pose mes questions.
    merci de répondre a mes question, et merci de m'avoir inicier a cettte étude.
    cordialement.

    RépondreEffacer
  10. Bonjour,

    Félicitation pour vous avoir acheter une Bible. Cela va surement vous aider à en apprendre plus sur le christianisme. Généralement, le choix d'une Bible relève plus d'un choix personnel de traduction car le texte de fond est toujours semblable. Cependant, les Bibles Catholiques contiennent 73 livres et la Bible issue du protestantisme n'en contiennent que 66. Cependant, pour le Nouveau Testament qui nous intéresse dans ce cas c,i cela ne fait pas de différence, car les livres « manquants » des bibles protestantes se situent dans l'Ancien Testament.
    Vous pouvez consulter cet article pour plus d'information :
    http://miguelmorin.blogspot.com/2009/09/73-ou-66.html

    Maintenait traitons de Jean 16, 12, qui d'après votre citation doit être plutôt Jean 16, 13 : « Quand le Consolateur, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité. Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. »
    Premièrement, il faut souligner que devant le passage de Jean 14, 26 (… Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que mon Père enverra en mon nom …) qui indique clairement, en substituant le Consolateur par l'Esprit-Saint, que le Consolateur et l'Esprit-Saint sont la même personne, un chrétien n'a pas réellement le choix d'accepter cette Parole car cela est pour nous la Parole de Dieu. Cependant, votre interrogation est très légitime puisque ce passage pourrait, à première vue, représenter une certaine incohérente avec le passage que vous citez.

    Si je comprends bien votre raisonnement, vous vous demander puisque le Saint-Esprit ne parlera pas de lui-même et qu'il aura à entendre les Paroles, comment le Saint-Esprit peut-il être Dieu ? Je crois que ce Jésus veut dire par là est que le Consolateur n'enseignera pas une nouvelle doctrine, mais gardera ces paroles. C'est à dire qu'il va enseigner la même chose que ce que Jésus nous a enseigné. Pour ce qui est du rapport de Dieu le Père, Jésus et l'Esprit-Saint entre eux, cela nous rapporte directement à la Trinité. Pour les chrétiens, Les 3 personnes de la Trinité sont de même substance et forme un Dieu unique. Pour utiliser le terme exacte, on dit qu'ils sont consubstantielles. Ce qui fait que même si le texte exprime que l'Esprit-Saint doit « entendre » du Père, ceci ne fait pas de l'Esprit-Saint une personne inférieur à Dieu le Père. Le même principe peut s'appliquer à Jésus lorsqu'il parle de son Père: il ne faut pas voir dans le rapport entre Jésus, qui est le Fils, et le Père une quelconque infériorité. Je sais que cela peut ne pas être évident, mais pour plus d'information sur ce sujet, plusieurs site peuvent vous guider dans cette compréhension qui est un des plus important fondement du Christianisme.

    RépondreEffacer
  11. Voici aussi un texte du Magistère qui résume bien cette réalité :
    Il y a en la Trinité consubstantielle le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ces Trois "Hypostases" possèdent l’Unique Nature, Substance et Essence Divine, et c’est la Divinité toute entière et indivisible qui est en chacune des Trois Personnes. Entre les Trois Personnes Divines, il existe une distinction bien réelle mais qui se fonde uniquement sur les relations mutuelles que ces Personnes entretiennent entre Elles. Le Père tient de Lui-même l'Unique Nature, Substance et Essence Divine. Le Fils procède du Père par génération éternelle et le Saint-Esprit procède éternellement du Père et du Fils comme d’un seul et même Principe, en tant qu’Ils sont Un Seul Dieu. Le Père, le Fils et le Saint Esprit se compénètrent mutuellement dans la plus parfaite circumincession d’Amour et agissent par une seule et même opération sur le monde. « [...] La foi catholique consiste en ceci : vénérer un seul Dieu dans la Trinité, et la Trinité dans l’Unité, sans confondre les Personnes, sans diviser la substance : car autre est la Personne du Père, autre celle du Fils, autre celle de l’Esprit-Saint ; mais du Père, du Fils et de l’Esprit-Saint, une est la Divinité, égale la gloire, coéternelle la Majesté [...] » (Symbolum Quicumque). Nous ne pouvons pas comprendre le mystère dans sa totalité par notre seule raison. Tant que nous sommes ici-bas, c'est par la Foi que Dieu nous demande de Le connaitre. Il faut donc accepter ce mystère en toute humilité devant la grandeur et la puissance de Dieu-Trinité.

    Dans votre réponse vous parlez également de 1 Jean 4. Lorsque Jean parle des esprits dans ce textes, il veut parler de la doctrine ou les idées que les gens véhiculent. Cela ne représente pas le Saint-Esprit de la Trinité comme dans Jean 14 et 16. Il nous mets en garde contre certains faux prophètes ou docteurs qui pourrait venir et qui contredirais les enseignements de Jésus ou de ces Apôtres. Ce thème revient très souvent dans tout le Nouveau Testament. Un homme qui a l'esprit de vérité au sens de cette lettre est donc toute personne qui professe la doctrine de Jésus et de ses Apôtres.

    RépondreEffacer
  12. J'arrive maintenant à votre question finale qui est: Est-il possible que le Consolateur soit le prophète Mahomet ? Je crois qu'une personne qui accepte la Bible comme étant la Parole de Dieu ne peut malheureusement pas répondre oui à cette question. Il y a beaucoup trop de caractéristiques décrites dans la Bible pour le Consolateur qui ne peuvent pas correspondre à Mahomet. J'en liste ici quelques unes :
    1- Le Consolateur demeure aux milieu de vous et sera en vous (Jean 14,17) : Mahomet est venu plusieurs siècles après cet affirmation qui concernait les Apôtres et ceux-ci étaient morts depuis longtemps. De plus, un homme ne peut pas venir habiter dans un autre, seulement un pur esprit peut réaliser cela.
    2- Le Consolateur que mon Père enverra en mon nom ...(Jean 14,26) : Le nom en question est ici celui de Jésus. Est-ce que Mahomet à prêcher au nom de Jésus ? Je crois qu'il a plutôt prêcher au nom d'Allah.
    3- Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que … (Jean 14,26) : Si Mahomet était le Consolateur, cela veut dire que la Bible contiendrait un mensonge important, chose qu'un chrétien ne peut accepter.
    4-Il [Le Consolateur] leur enseignera toute chose et leur rappellera tout ce que je vous ai dit (Jean 14, 16) : Mahomet a enseigner une doctrine différente de celle du christianisme. Bien que les musulmans reconnaissent les prophètes de l'Ancien Testament et même donnant à Jésus le titre de prophètes, ils affirment que la religion chrétienne et la religion juive ont été falsifiés. Cependant, je crois que vous êtes mieux placé que moi sur ce point pour en juger.

    Si nous poursuivons dans ce raisonnement, il ne nous reste donc plus que 2 options possibles :
    1)La Bible dit vrai sur les enseignements de Jésus et Mahomet est un faux prophète. Ce qui résulte que le christianisme est la vrai religion.
    2)La Bible contient des erreurs (car je ne crois pas qu'il soit possible de plaider la falsification) concertant les enseignements de Jésus et Mahomet est le vrai prophète qui a remit tout cela en ordre. Ce qui résulte que l'islam est la vrai religion.

    RépondreEffacer
  13. Trancher ce type de débat n'est pas une chose facile. Notre seule solution est de regarder les fruits, examiner l'Histoire, les preuves que nous avons, la sainteté de certains, etc. L'apologétique peut nous aider pour certaines questions d'ordre intellectuelle. La prière est à coup sûr d'un bon secours. C'est un peu ce que propose ce blogue. De mon côté, je suis convaincu que le christianisme, plus spécialement l'Église Catholique, possède la plénitude de la Vérité. Bien que cela puisse paraître un peu prétentieux dans un siècles ou règnent la critique, le scepticisme et l'indifférence religieuse, je le pense vraiment. Pour ce qui est de votre cheminement, je ne peux pas vous poussez à une conclusion que vous ne pouvez croire. Je ne peux que partager mon expérience, mes recherches ou mes raisonnements. Je peux cependant prier pour vous si vous le désirez. Je serai toujours disponible si vous avez d'autre questions.

    Miguel

    RépondreEffacer
  14. bonjours Mr Morin,
    je trouve notre dialogue très enrrichissant!

    je vais assayer de vous donner mon point de vue sur les points que vous avez exposer qui selon votre opinion montre que le consolateur ne peut etre Mahomet paix et prère sur lui.

    Point n°1:

    nous savons que jesus parlait beacoup en paraboles, tout chrétiens sais cela, moi même je l'est constaté en lisant l'évangile selon Jea que vous m'avez conseiller.
    Donc il se peut que Jesus en parlant a ses disciples s'adresse à l'humanité, en leur disant que l'enseignement de ce consolateur demerera en vous, le coran par exemple est une récitation, le mot coran veut dire en arabe récitation, il demeure dans le coeur des croyans, au plus profond d'eux.
    Jesus dit aussi il restera avec vous eternellement, cela peu vouloir dire que c'est la dérnière révelation jusqau'au jour du jugement, Mahomet a préciser qu'il serait le derniers messager de Dieu, jesu n'a jamais dit cela que je sache, au contraire il nous a montré comment reconaitre les vrais et faux prophetes qui viendront.

    point n°2:

    effectivement jesus a dit que le consolateur sera envoyé par le Père en son nom, cela peu vouloir dire que jesus a annoncer sa venu, Mahomet et le coran reconnaissent que Jesus a annocer la venu de Mahomet.
    la preuve que jesus parlait en parabole en annonçant le consolateur c'est qui la dit que le consolateur prendra ce qui est a moi et vous l'annoncera, Jean chap 16 v14. mais au verset qui suit il s'explique:
    "tous ce que a le Pere est à moi, c'est pour ça que j'ai dit qu'il prendra de ce qui est à moi,..." .

    il explique clairement que ce qu'il a voulu dire c'est qu'il prendra du Père.

    Point n°3:

    je vous ai montrer que le mot esprit peu etre utilisé pour parler de prophetes Jean chap 4. donc si on change le mot esprit par prophet cela donne: le Saint-prophete.

    Point n°4:

    concernant ce sujet, les non musulmans coient toujours que Mahomet a inventer une nouvelle religion, alors que Mahomet lui même a toujours nier cela, il a toujours dit qu'il a était envoyé pour precher la même religion que les prophetes ont preché d'Abraham jusqu'a jesus.
    Ce qui est interresant c'est que Jesus a dit:
    il vous rappelera tous ce que je vous est ensegné, l'un des nom du coran est " a dhikr ", qui veut dire en arabe: le rappel.

    il y a beaucoup de chose fausse que les gens disent sur l'islam et sur le saint prophete mahomet, j'invite tous le monde a s'infomer pour voir que c'est faux. Il était un Homme doux qui a enseigné le pardon.

    Dailleur remarquez comment Mahomet a rappelé plusieurs choses que même les chrétiens ont oublié:

    - comment jesus saluait:

    jesus saluait toujours par: la paix soit avec vous. Luc 24,36 et jean 20,26.
    Mahomet nous a enseigné que c'est ainsi que nous devons saluer, cette façon de saluer est divine. C'est pour cela que les musulmans nous saluons par salam alaykom qui veut dire en arabe que la paix soit avec vous.

    - comment jesus priait:

    dans Mat 26, 39:

    "puis eyant fait quelque pas en avant, il se jeta sur sa face et pria."

    mahomet nous a enseigné a prier face a terre, nous le fesons 5 fois par jours, comme jesus face a terre.

    Bref mahomet a toujours rappelé l'enseignement de jesus, et a toujours affirmé que jesus était le Messie qui reviendra a la fin du monde.
    Il a enseigné le pardon et l'amour comme jesus. Il a du aussi mener des guerre pour déffendre sa communauté comme Moise.

    RépondreEffacer
  15. pour conclure:

    donc jésus na jamais dit que personne ne viendrai après lui, au contraire il a toujours montrer comment reconnaitre les vrais prophètes des faux prophètes.

    que pensez vous Mr Morin de ce passage: évangile selon Jean chap 1:

    19- voici le témoignage de Jean, lorsque les juifs envoyerent des sacrificateur et des lévites, pour lui demander toi qui es-tu?
    21- il déclara et ne le nia point, il déclara qu'il n'était pas le Messie.
    22- et il lui demandèrent: quoi donc? es-tu Elie? et il dit: je ne le suis point. es-tu LE PROPHÈTE? il répondit: NON.

    Donc, Mr Morin ce passage montre clairement que les spécialistes de l'écriture, les docteurs attendaient trois personnes saintes: le Messie, Elie, et LE PROPHÈTE. Remarquez qu'ils disent ici LE prophète et non un prophète donc il était attendu.

    Jesus nous a dit que Elie est deja venu et que les juifs ne l'on pas reconnu: Mat chapite 17, verset 12 et 13. mais jésus n'a jamais dit que LE prophète est déjà venu, au contraire il nous a montrer comment reconnaitre le vrai prophète.

    Donc je vous pose la question Mr Morin, qui est ce prophète ??

    je vous demande aussi de voir Essaïe chapitre 42, nous les musulmans nous pensons que c'est Mahomet, dites moi ce que vous en penser?

    En attendent votre réponse je vous salue Mr Morin,
    Cordialement.

    RépondreEffacer
  16. je reviendrai sur la trinité et la divinité de jésus plus loin, qu'on j'aurai plus de temps.

    Je trouve ce dialogue "islamo-chrétient" très enrichissant!

    Merci Mr Morin de m'accorder du temps pour mes interrogations.

    RépondreEffacer
  17. Bonjour,

    Merci de prendre le temps d'exprimer votre point de vue. J'aimerais que vous me le dites si je me trompe mais je crois qu'on pourrait résumer la vision prophétique de l'Islam de façon suivante : Les prophètes du Judaïsme et Jésus sont venus porter la révélation de Dieu, cependant, certains hommes ont par la suite corrompus le vrai message des prophètes. Mahomet, le dernier prophète, est ensuite venu donner la révélation du Dieu unique aux hommes de façon définitive. Est-ce ce résumé est correcte ? Je dois avouer que moi aussi, je croyais que l'Islam était une religion nouvelle avant d'en lire plus sur le Coran et Mahomet lorsque j'étais en période de recherche. Je crois qu'ils y a malheureusement beaucoup de malentendus de part et d'autre dans les relations entre chrétiens et musulmans et cela est dommage.

    Le texte de la Bible doit toujours être interprété dans son ensemble. Il se peut que certains passages puissent sembler annoncer Mahomet ou l'attribuer au Consolateur, mais j'en ai énuméré certains autres qui ne peuvent faire de sens si tel était le cas. Cependant, lorsqu'on attribut le Consolateur au Saint-Esprit, il n'y a plus de contradiction. J'ai donc tendance à préférer une interprétation qui est cohérente à 100% au lieu qu'une qui ne le serais pas totalement.

    Les points de similitudes que vous apportez entre la révélation de Mahomet et Jésus sont correctes, mais ils ne reflètent que des points mineures de la révélation de Jésus. Le message fondamental sur lequel se base tout le Nouveau Testament est le suivant : Jésus est Dieu, il est mort crucifié pour nos péchés et a ressuscité le 3e jour. C'est par Son Sacrifice que nous sommes réconciliés avec Dieu et que nous aurons la vie éternelle. Il y a bien sûr beaucoup plus, mais si un prophète ne professe pas au moins cela, il est impossible qu'il aie l'esprit (dont parle 1 Jean 4) en lui. De plus, tous les chrétiens son prophètes s'ils gardent les enseignements de Jésus. Nous croyons aussi que l'Esprit-Saint guide son Église jusqu'à la fin des temps.

    Pour le chrétien, la Révélation de Jésus est complète et personne ne peut venir en tant que prophète d'une révélation différente après lui. Cela est très compréhensible, si Dieu lui-même est venu dans le monde porter son message, que pourrait-il espérer de mieux d'un homme par la suite ? Voici un commentaire biblique de Saint Jean de la Croix qui le résume bien : « Dès lors qu’Il nous a donné son Fils, qui est sa Parole, Dieu n’a pas d’autre parole à nous donner. Il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole et il n’a rien de plus à dire ; car ce qu’Il disait par parties aux prophètes, Il l’a dit tout entier dans son Fils, en nous donnant ce tout qu’est son Fils. Voilà pourquoi celui qui voudrait maintenant l’interroger, ou désirerait une vision ou une révélation, non seulement ferait une folie, mais ferait injure à Dieu, en ne jetant pas les yeux uniquement sur le Christ, sans chercher autre chose ou quelque nouveauté »

    RépondreEffacer
  18. Vous mentionnez aussi Élie, le Messie et Le Prophète. Pour les chrétiens, Jésus parle de Jean-Baptiste lorsqu'il dit qu'Élie est déjà venu. Le Messie et Le Prophète sont la même personne : Jésus-Christ. Jésus est à la fois le Messie et Le Prophète.

    Vous me demander ce que je pense de Isaïe 42. Je présume que vous voulez parler de la première partie qui est le Poème du Serviteur. Je crois qu'il s'agit de Jésus. Je suis content que vous apportez ce prophète, car c'est ce prophète qui a été le plus précis sur la venue et la vie de Jésus, j'en cite ici quelques exemples qui montre que Jésus surpasse les attentes du Serviteur:

    - Les nations espéraient l’enseignement (la loi) du Serviteur (Isaïe 42, 4), mais elles espèrent désormais « le nom » de Jésus (Mt 12, 14-21), pour s’attacher à sa personne plus qu’à une loi.
    - Le Serviteur a pour mission de rassembler les dispersés d’Israël qui sont les exilés (Isaïe 49, 5). Jésus a pour mission de rassembler tous les hommes (Jn 11, 51-52), victimes du « loup », c’est-à-dire du Malin qui « s’en empare et les disperse » (Jn 10,12).
    - Le Serviteur est chargé de nos douleurs (Isaïe 53, 4), Jésus les prend en charge (Mt 8, 17-21).
    - Le Serviteur « verra la lumière » après son épreuve (Isaïe 53, 11), et le livre de Daniel annonce la résurrection des justes (Dn 12,2-3). Jésus dit bien plus, il dit : « je suis la résurrection et la vie » (Jn 11, 25).
    - Dans le livre d’Isaïe, il est promis au serviteur qu’après sa souffrance et sa glorification, les nations viendront vers Jérusalem (Isaïe 55, 5), Jésus, après sa glorification, fait naître une mouvement de mission vers les nations.

    Pour conclure, je crois que d'accepter les enseignements de Mahomet détruit l'essence même de la Révélation chrétienne faite par Jésus. Ils ne sont pas conciliable l'un avec l'autre.

    Je veux vous féliciter pour votre cordialité et pour garder ce dialogue dans le respect. Dans ce type de discussion, il n'est pas rare que les gens s'enflamme et perdre leur sang froid.

    J'aime bien discuter avec vous.
    Cordialement
    Miguel

    RépondreEffacer
  19. bonjours Mr Morin,
    je comprend un peu pourquoi vous pensez que le consolateur ne peut etre un homme.

    Vous vous dite, comme dieu est venu lui même( jesus-christ ) quel interet d'envoyé un autre messager?!

    dans mon prochain message je vais essayé de vous donner mon point de vue sur la question de la divinité de jesus.

    je vous salue, et excusez mon retard je suis assez occuper ces dernier jours.

    Je vous envoi mon email dans le prochain message, si vous voulez qu'on continue notre echange par email!! comme vous voulez.

    mais ne publiez pas mon adresse email svp, merci.

    cordialement.

    RépondreEffacer
  20. Mr Morin,
    excusez mon retard svp car je suis occupe ses derniers jours.
    je vous envoi ma reponse des que possible.

    Que la paix soit avec vous.
    cordialement

    RépondreEffacer
  21. Messieurs,
    A la lecture des divers commentaires je suis bien ammené à voir la position de l'Eglise catholique romaine dans la doctrine de la trinité qui n'apparait qu'au 3eme siècle de notre ére sous Constantin.Doctrine qui ne posait pas de problème à l'époque de JC et des Apotres car elle n'a jamais été mentionnée par ces personnages donc totalement étrangère à l'enseignement biblique.Comment pourrions nous comprendre galates 1:1 si nous pensons que la trinité est biblique ?
    Merci de m'expliquer

    RépondreEffacer
  22. Bonjour,
    L'arrivé de l'empereur Constantin a-t-elle corrompu les enseignements des Apôtres dans l'Église Catholique ? Voilà une question très importante. Cette question, très importante à cause de ces implications, ne peut être expliquée dans un commentaire. C'est aussi un article que je voulais faire dans le futur, mais puisque vous amenez la question, je vais tenter de le faire tout de suite après celui de la Trinité dans le Nouveau Testament. Nous pourrions ensuite échanger sur la question.
    Comme mon temps d'écriture est limité, cela pourra prendre un peu de temps, mais soyez convaincu que je vais faire de mon mieux pour vous répondre le plus tôt possible.

    RépondreEffacer
  23. M.MORIN,
    Cela fait longtemps que je ne suis pas venu sur votre site.Par contre aujourd'hui j'ai pris le temps de parcourir tout les commentaires.
    Je suis désolé de vous le dire mais les explications données sont trop imprécises et embrouillées pour qu'elle reflette la Vérité.
    Il faut "avoir la foi" pour adhérer à cette notion de trinité. Comme je le rappelais dans un précédent message la Trinité n'apparait que vers le 3eme siecle de notre ère. Jésus, les apôtres ne l'ont jamais enseignée.
    En Jean au chapitre 17:3 il est écrit "La vie éternelle c'est qu'il te connaissent, toi, le seul véritable DIEU, et celui que tu as envoyé Jésus Christ " (Bible caholique de Jérusalem). Par conséquence notre vie dépend de la connaissance que nous avons de la véritable nature de Dieu . Ce qui implique un examen approfondi de la question de la trinité.Les défenseurs de la Trinité affirment que cette doctrine n'est pas uniquement fondée sur la tradition religieuse , mais aussi sur la Bible.
    Selon les critiques la Trinité n'est pas un enseignement Biblique on peut même lire dans un ouvrage d'histoirequ'elle est d'origine païenne (Survivance païenne dans le monde chrétien)
    Si ce que dit cette doctrine est vrai,c'est insulter Jésus de ne pas voir en lui l'égal de de Dieu au sein de la Trinité. Sice qu'elle dit est faux c'est insulter le Dieu tout puissant que de penser qu'il puisse avoir un égalet ce qui est pire , d'appeler Marie la "Mère de DIEU" Si la Trinité est un faux enseignement , c'est déshonorer Dieu que de déclarer:"Assurement [quiconque]portera atteinte à l'intégrité et à pureté de cette croyance périra a jamais . Voici en quoi consiste la Croyance catholique : nous adorons un Dieu unique dans la Trinité" ref:Le Catholicisme (Anglais)
    De l'avis de nombreux théologiens Catholiques la Trinité est une notion qui dépasse l'entendement humain d'ailleurle Pape Jean Paul II en a parlé comme "l'indicible mystère du Dieu unique dans la trés sainte trinité"
    La Bible révèle Dieu à l'humain pas besoin de faire de la théologie pour comprendre qui est Dieu car il s'est fait connaitre aux humbles aux petites gens sans connaissance particulière. Le passage de 2 Timothée 3:16 nous indique que "l'Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour reprendre ,pour remettre les choses en ordre, pour discipliner dans la justice pour que l'homme de Dieu soit tout à fait qualifié parfaitement équipé pour toute oeuvre bonne"
    donc en toute logique si Trinité il y a c'est clairement qu'elle doit être mise en évidence dans la Bible !
    Je continuerais en vous en dire un peu plus après vos réactions
    merci
    M DURAND

    RépondreEffacer
  24. Bonjour Mr Durand

    Merci pour l’intérêt que vous portez à ce blogue. Dans cet article, lorsque je présente des exemples de la Trinité à partir de l’Ancien Testament, il faut dire que je procède à posteriori d’une connaissance préalable de la Trinité. C’est vrai que nous n’aurions jamais pu arriver par le raisonnement à cette vérité si Dieu ne nous l’aurait pas révélée par son Fils Jésus. La Trinité est vraiment pour nous un mystère dont nous pouvons comprendre qu’en partie par la révélation. Par exemple, même les grands philosophes grecs, qui étaient pourtant arrivés à l’existence d’un Dieu unique par le raisonnement, n’ont jamais soupçonné la Trinité.

    D’ailleurs, contrairement à ce que vous affirmez, je ne crois pas qu’on puisse faire de parallèle entre la trinité et les religions païennes. Je n’ai pas lu l’ouvrage que vous mentionnez. Cependant, dans tous les livres qui prétendaient le faire, ce que j’y aie le plus souvent retrouvé est une méthode qui ressemble à ceci :
    1) On commence en choisissant une religion polythéiste (hindouisme, dieux romains, dieux grecs, etc)
    2) On sélectionne 3 dieux que l’on dépeint comme supérieur aux autres
    3) On tente de démontrer que ces trois dieux préalablement sélectionnés sont une trinité
    Toutes les démarches issues de ce raisonnement sont malhonnêtes car le trithéisme et le polythéisme ne sont pas la Trinité. J’ai fait un article qui traite un du trithéisme à cette adresse : http://miguelmorin.blogspot.com/2010/08/la-trinite-modalisme-et-tritheisme.html

    Je crois qu’on peut trouver dans la Bible des passages qui supportent les 3 piliers de la doctrine de la trinité qui sont : l’unicité de Dieu, l’égalité des 3 personnes, la distinction entre les 3 personnes. Vous pouvez trouver des passages dans cet article : http://miguelmorin.blogspot.com/2010/04/la-trinite-dans-le-nouveau-testament.html. On y voit même les 3 personnes mentionnés ensemble comme dans la formule baptismale de Matthieu 28. Le fait que le mot « Trinité » ne soit pas utilisé dans la Bible ne veut pas dire que la doctrine est fausse.

    RépondreEffacer
  25. Cependant, voilà le point de votre commentaire qui est le plus important. Vous dites : «… la Trinité n'apparait que vers le 3eme siècle de notre ère. Jésus, les apôtres ne l'ont jamais enseignée. » Si vous parlez proprement du terme « Trinité », je vous accorde qu’il apparait de façon explicite dès le début du 3ieme siècles si on accepte de ne pas considérer l’écrit de Théophile d’Antioche à Autolycus, vers 181, qui mentionne : « Les trois jours avant les luminaires furent créés comme des types de la Trinité: Dieu, sa Parole et sa Sagesse ».

    Cependant, ce n’est pas parce qu’on n’avait pas encore utilisé le mot Trinité que cette doctrine n’avait jamais été enseigné auparavant. Dans cet article http://miguelmorin.blogspot.com/2010/04/lempereur-constantin-nicee-et-la.html je donne plusieurs citations où des pères de l’église nous décrivent les enseignements de la Trinité. Vous parlez d’enseignement des apôtres. Selon moi, logiquement, si les apôtres auraient enseignés la Trinité, on devrait pourvoir trouver des traces de documents historiques de toutes les périodes présentant ces enseignements, sans y avoir trop d’écart de temps. Si vous regardez attentivement les dates des documents que j’ai cités, entre la fin du premier siècle qui correspond à la fin de la rédaction de la Bible, il y a plusieurs documents (et il y en aurait d’autres) bien répartis dans le temps qui attestent les enseignements de la trinité :
    La Didaché (sorte de catéchisme écrit en Syrie entre l'an 70 et 150)
    Pour ce qui est du baptême, donnez-le de la façon suivante: après avoir enseigné tout ce qui précède, " baptisez au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit "dans de l'eau vive. . . Si tu n'as ni de l'une ni de l'autre, verse de l'eau sur la tête trois fois "au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit" (Didaché 7,1).
    Ignace d'Antioche (an 110)

    À l'Église à Éphèse en Asie . . . choisie à travers de vraies souffrances par la volonté du Père en Jésus Christ notre Dieu (Lettre aux Éphesiens 1).
    Pour notre Dieu, Jésus Christ, qui fut conçu par Marie en accord avec le plan de Dieu: de la semence de David, il est vrai, mais aussi du Saint Esprit (ibid. 18,2).

    Justin le martyre (an 151)
    Avec ce Dieu suprême nous adorons encore deux autres personnes: celui qui est venu pour nous enseigner sa doctrine, Jésus-Christ notre maître, crucifié en Judée sous Ponce-Pilate, du temps de Tibère-César, véritablement fils de Dieu; et enfin l'Esprit prophétique, culte éminemment raisonnable, comme nous vous le démontrerons. A ce propos on crie à la folie: quelle absurdité, en effet, de placer à côté du Dieu immuable et éternel, à côté du créateur du monde, un homme crucifié! C'est qu'il y a là un mystère que vous ignorez: nous allons vous le découvrir (Première Apologie 13,5–6).
    Il (Jésus) est appelé Dieu, Il est Dieu et le sera toujours. (Dialogue avec Tryphon, 58 : 9.)

    Théophile d'Antioche (an 181)
    Tel est l'attribut de Dieu, du plus haut et du plus puissant et du Dieu vivant, non seulement d'être partout, mais aussi de tout voir et de tout entendre; car il ne peut en aucun cas être contenu en un lieu. . . . Les trois jours avant les luminaires furent créés comme des types de la Trinité: Dieu, sa Parole et sa Sagesse (À Autolycus 2,15).

    Irénée de Lyon (an 189)
    Car l'Église, bien que dispersée de par le monde entier, même au bout de la terre, a reçu des apôtres et de leurs disciples la foi en un seul Dieu, le Père Tout Puissant . . . et en un seul Jésus Christ, le Fils de Dieu, qui est devenu chair pour notre salut, et dans le Saint Esprit (Contre les hérésies 1,10,1).
    Il (Christ) est vraiment Dieu et vraiment homme. (Contre les hérésies, 4, 6, 7.)
    Christ (Jésus) notre Seigneur, notre Dieu, notre Sauveur et notre Roi. (Contre les hérésies, 3 19, 2.)

    RépondreEffacer
  26. Toutes ces citations datent d’avant le 3ième siècle où on aurait, selon vous, fomentez ce dogme. Je crois qu’il y a là une preuve tangible que l’enseignement des Apôtres qui a été transmis dans le temps par l’Église contenait la doctrine de la Trinité. Il y a parmi ces citations celle d’Ignace d’ Antioche qui est un père apostolique et qui aurait connu l’apôtre Jean personnellement. Nous parlons donc ici de témoin de premier ordre. Si vous voulez prétendre le contraire, je crois que vous devez fournir certaines preuves de cette corruption. Des preuves au moins aussi solides que les documents que je vous ai présentés

    Que la grâce de Dieu soit sur vous,
    Miguel

    RépondreEffacer